TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Paroles   
16/10/2006

« Je n’ai pas une autorisation de port d’armes de l’Etat, je l’ai  de Dieu »
Khadim Ould Semane, dirigeant salafiste en cavale



« Le souvenir des événements de 1989 doit subsister (…) pour avoir au moins ceci de positif : éviter de répéter les erreurs causales (…) et savoir qu’à l’échelle de la bêtise humaine, aucune situation n’est irréversible et la bête immonde peut toujours refaire surface.»

Cheikhna Haidara, cadre à la Mauritel,  rapatrié du Sénégal en 1989

 

« Les esclavagistes et les néo esclavagistes se la coulent en douce, en s’appropriant les âmes des personnes et leurs héritages, privant les ayant droits légitimes de leurs biens »

Irabiha mint Abdel Weddoud, ingénieur et activiste et de la société civile


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés