Rugby à Dakar : résultats prometteurs des Fennecs de Nouakchott   
13/02/2010

Le samedi 30 janvier 2010, trois sélections des Fennecs d’Amoukrouz, club de Nouakchott, avec l’appui de la Fédération Mauritanienne de Rugby, ont pris part à des confrontations de rugby contre des équipes de Dakar, dans le stade verdoyant de la Base du 23eme BIMA.



Les Fennecs n’auront pas fait le voyage pour rien lors de leur premier déplacement de la saison 2010.

Les jeunes FENNECOUS se sont largement imposé 7 essais à 3 contre les cadets du Centre du rugby de Dakar.

Les FENNECS séniors, véritable sélection nationale mauritanienne, a fait jeu égal avec les redoutables Tigres du BIMA, actuellement 3eme du championnat du Sénégal.

Quant aux vétérans, les FENNECOSORES, ils se sont inclinés de peu face aux Baobabs, 2 essais à 3.

Les FENNECOUS, dans leurs superbes maillots rouges, offerts par le club français de Narbonne, ont été particulièrement saignants face à des Dakarois un peu tendres. Ils ont montré, malgré leur jeune âge, une bonne maîtrise des fondamentaux du rugby : défense à plat, attaques en profondeur, engagement collectif sur les phases de conquête. De la bonne graine pour venir fortifier demain les rangs des séniors.

Les FENNECS seniors, ossature de la sélection nationale mauritanienne, ont impressionné les spectateurs présents, tant ils surent dominer les débats dans tous les compartiments de jeu. Dans leur tunique noire, également don du club de Narbonne, ils relancèrent avec fougue tous les ballons, même au plus près de leur en-but. S’ils ne marquèrent qu’un essai, non transformé, ils approchèrent souvent de la ligne d’essai adverse. Un essai tout fait fut même « vendangé » par un malheureux en-avant au moment d’aplatir. Beaucoup d’applications, comme en touche avec un Samba dominateur ou à l’ouverture, avec un très jeune Thomas qui sut mener le jeu côté Fennecs. Un excellent Papys à l’arrière, qui fit parler son explosivité. On a retrouvé là l’envie et la rage de vaincre dont avait fait preuve l’équipe des Fennecs à VII, superbe finaliste du tournoi de Dakar de juin 2009.

Les FENNECOSORES, diminués par l’absence de plusieurs joueurs cadres, laissèrent échapper la victoire face à des Baobabs revanchards. Les Dakarois se devaient de laver l’affront de leurs deux défaites de 2009 face aux vétérans Fennecs. Beaucoup de plaisirs des deux côtés, pour ces papys du rugby qui font toujours de la résistance, à l’usure du temps et à la rudesse des coups.

Avant de se quitter, les Tigres offrirent aux Fennecs la troisième mi-temps sur le bord de la superbe pelouse du stade du BIMA. Amadou DIALLO, président des FENNECS, remit en remerciements le fanion du club au capitaine des Tigres, Christophe JOURDAN, ainsi qu’au Commandant de la base. Lors des discussions d’après-match, de nouvelles rencontres tant au Sénégal qu’en Mauritanie furent évoquées. L’année 2010 devrait être l’année de l’essor du rugby mauritanien dans la sous-région.

Les Fennecs ont montré que le rugby en Mauritanie pouvait rivaliser, toutes catégories confondues, avec celui de nos voisins sénégalais malgré les différences de moyens existant.
Partis en car avec la SONEF le vendredi matin de Nouakchott, la cinquantaine de joueurs des Fennecs ont traversé le fleuve Sénégal en fin de matinée, pour arriver la nuit tombée à Dakar, non sans avoir piétiné pendant 4 heures au poste frontière, côté Rosso-Sénégal. Ce fut l’occasion de chanter à tue-tête dans le bus, de façon à souder encore plus le groupe à la veille de matchs qui allaient se révéler âpres et engagés.
Le retour dès quatre heures du matin le dimanche, après une nuit folle dans la capitale dakaroise, fut des plus soporifiques, tant les corps avaient accumulés de coups et de fatigue.
La joie fut grande de retrouver Nouakchott et les familles en milieu d’après-midi, avec la fierté d’avoir encore écrit une belle page de l’histoire du rugby mauritanien.
Ce fut en tout cas un formidable moment de camaraderie, d’abnégation et de don de soi pour nos trois équipes. Tout ceci, il ne faut pas l’oublier, grâce aux sponsors, MAURITRAC - CFAO MOTORS – MAERSK DAMCO - BRAEM – ACS du LFTM – PIZZORNO - SADE, les partenaires en France (Fédération régionale du Languedoc, club de Narbonne) ainsi que tous les amis présents aux nombreux événements organisés à Nouakchott.
Le rugby mauritanien, un art de vivre rassembleur qui devient un véritable produit d’exportation et une vitrine pour la renaissance sportive dans notre pays.

                                              ************

Liste des joueurs présents à Dakar :

FENNECOUS : DIAGANA Mohamed, OULD MBAREK Mohamed, MUBALAMA Michel, CHEIKH MOHAMED VADEL Sidi Ousmane, ABBA Chamakh, BDEBE Brahim, DIAGANA Alpha, DIAGANA Sidi Mohamed, DIAGANA Yacoub, CAMOIN Thomas, MOULAYE El Hafed, SHADID Hani.

FENNECS SENIORS :

MAMADOU SILEY Diallo, KANE Abdellahi, MAREGA Younouss, CISSOKO Seydi, KABORE Mourh, DIAGO Moussa, TEOUMY Baba, SONON Lucien Louis, GUISSE Samba, DIAGANA Cheikhna, BADIANE Joseph, BEN FEKIH Jaafar, PARMENTIER Alexandre, FALL Djibril, THIAM Yaya Jemal, SOW Babacar, EBILLAL Souleimane, NIANG Youssouf dit Papys, ABBA Chamakh, FASSA Amadou Alioune, MAREGA Younouss, MANGASSOUBA Oumar, TANDIA Bacary, MAGANA Cheikhna, SYLLA Aliou, NOGUE Abderrahmane, DANIELI Julien, ABDALLAH Ghassam, GERRAUD Hicham.

FENNECOSORS :

EKLO YAOVI Daniel, GOSSEREZ Xavier, HAUTCOEUR Fréderic, LOPEZ Denis, VEGAS Patrick, COLLINS Charles, DIALLO Amadou, TRAORE Cheikhna (avec le renfort de vétérans de Dakar).

Source: Rugby Fennecs

 

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservés