TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Paroles d’hommes et de femmes :   
03/07/2006

" Je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour nos amis de Mogadiscio qui sont privés de la coupe du monde depuis que les miliciens islamiques après avoir battu les seigneurs de guerre soutenus par les américains ont décidé que le spectacle du foot était anormal".

Mariem mint Derwich, journaliste au Calame



"Selon le concept sarko-chiraquien sur l’émigration, les pays riches fermeront leurs frontières à la masse des candidats à l’émigration - "la racaille", dirait Sarkozy-, mais les laisseront largement ouvertes aux "talents" -médecins, ingénieurs, diplômés brillants- , et au personnel qualifié dont-ils ont besoin. Cela, c’est la loi du plus fort, du plus riche, du plus attrayant; c’est le règne et la perpétuation de l’échange inégal!"

Béchir Ben Yahmed, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Jeune Afrique

"Une addition d’intérêts particuliers ne donnera jamais pour somme l’intérêt général et, à plus forte raison, la réussite des formations les plus puissantes ne saurait garantir que l’intérêt de tous sera sauvegardé. Cette tâche, c’est à l’État qu’elle incombe."

Georges Burdeau, écrivain français du 20ème siècle

 

"Au Sénégal, pour les règles régissant les campagnes électorales, celles-ci sont proposées autant par les partis politiques, que par les pouvoirs publics, il y a donc un réel consensus, à l’inverse de notre pays où la CENI a des règles dictées par le CMJD."

Amadou Cheikhou Cissé, premier secrétaire de l’AJD

 

"Aucune Constitution ne peut par elle-même, prémunir les changements de pouvoir par la force. Encore faut-il que les textes qu’elle contient deviennent le cadre effectif de l’aménagement, de l’exercice et de la transmission du pouvoir dans l’état. Il faut donc une profonde adéquation entre les textes et la pratique politique effective, et que cette dernière ne puisse déroger aux règles constitutionnelles, sans que ce soit perçue comme quelque chose d’extrêmement grave par l’ensemble de la population."

Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Salah, professeur de droit

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés