Facebook
N’Beiket Lahwach: Une mission de l’UE visite le siège de la base militaire mauritanienne de la force conjointe   
05/03/2021

Une mission de l’Union Européenne a visité, hier jeudi, le chantier de construction de la base militaire mauritanienne de la force conjointe G5 Sahel à N’Beiket Lahwach, en compagnie du wali mouçaid du Hodh Charghi, wali



 par intérim, M. Mohamed Ould Hassen Ould Ejih et du commandant du bataillon mauritanien de la force du G5 Sahel, colonel Cheikh Ould Sidi Bouya.

La mission s’est rendue sur le site où elle a suivi des explications sur la capacité de la base et les conditions d’exécution des travaux en dépit des conditions imposées par la covid-19.

Dans une déclaration à l’AMI, l’ambassadeur chef de Délégation de l’Union Européenne en Mauritanie, SEM. Giacomo Durazzo, a indiqué que la mission est venue constater le déroulement des travaux dans le chantier,
Il a souligné que les travaux ont pris du retard, mais que le rythme actuel permet de les finaliser rapidement.
L’ambassadeur a, également, précisé que le projet de construction du poste de commandement du fuseau ouest, est un soutien à la force conjointe du G5 Sahel.

Il a, enfin, remercié les autorités civiles et militaires du Hodh Charghi et émis le vœu pour l’accélération des travaux en vue de la réalisation rapide du chantier.

Sur la route du site de la base, la mission a visité l’ouvrage d’Achemim financé par l’Union Européenne au profit des méharistes relevant de l’État-major de la garde nationale.

Les travaux portent, entre autres, sur la construction d’un poste de commandement, des logements pour officiers et soldats, un restaurant et deux ouvrages hydrauliques.

La réalisation de la première phase nécessitera une enveloppe de 4 milliards MRO.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés