Facebook
Intempéries : Des dégâts dans quatre wilayas   
21/07/2020

Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, a publié lundi, son bulletin quotidien qui recense les dégâts survenus ces dernières 24h, suite aux intempéries.



 Dans le document parvenu à l’AMI, on note que quatre régions du pays ont été touchées et que tout a été mis en œuvre pour que la situation revienne à la normale.


La situation est la suivante :


HODH CHARGUI :

Dans le sud de la moughataa de Bassikounou, des maisons ont été détruites après qu’une partie de la digue ait cédé. Une mission de l’Office National d’Assainissement a été dépêchée sur place et s’est aussitôt mise au travail. En attendant l’arrivée du générateur électrique, la centrale a été réparée et devrait être totalement opérationnelle une fois que l’ensemble du réseau sera remis à niveau.

Les fortes pluies ont fait une victime à Mabrouk, dans la commune Djigueni. Il s’agit d’un jeune homme âgé de 20 ans, tombé dans les eaux pluviales.


HODH GHARBI

- Pont El Voulaniye

- Pont Koubeni

Les autorités compétentes ont été saisies afin d’agir à ce niveau. Rien n’a été fait pour le moment.


ASSABA

Les pluies enregistrées dans le village de Kafeyre situé dans la moughataa de Kankossa, ont causé la destruction partielle de 13 habitations, dont 7 hangars en béton. Les autorités locales ont effectué des visites sur le terrain et exprimé leur compassion aux sinistrés. Ayant constaté que le puits du village est totalement recouvert par les eaux, il a été préconisé de lui trouver un nouvel emplacement.


GUIDIMAKHA

Le tuyau d’alimentation en eau du village de Tachott a été endommagé. Le diagnostic a été effectué et la personne en charge des réparations a été contactée.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés