Facebook
Table ronde sur le financement du plan quinquennal d'investissement dans le Bassin du Lac Tchad   
05/04/2014

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président en exercice de l’Union Africaine, a assisté vendredi à Pologne (Italie) à l’ouverture des travaux de la Table Ronde sur le financement du plan quinquennal d’investissement dans le Bassin du Lac Tchad.



 Cette table ronde est organisée par le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour le Sahel, M. Romano Prodi, en sa qualité du président de l’institution de solidarité entre les peuples et directeur du programme de développement du Lac de Tchad.

 Prennent part à cette rencontre, Monsieur Mahamadou Issoufou, Président de la République du Niger, Président en Exercice du Sommet des Chefs d’Etat de la Commission du Bassin du Lac Tchad, la Ministre nigériane des ressources halieutiques, la Ministre Tchadienne du plan, la présidente de la Commission de l’Union Africaine (UA), Dr. Dlami -Zuma, l’ancien président Nigérian, M. Olusegun Obansanjo, l’ancien ministre burkinabé des affaires étrangères, le maire de la commune de Pologne et le secrétaire général du groupe Sensad, Brahim Sani Abati.

 Dans son allocution, M. Romano Prodi à lu un message du président italien dans lequel il réitère l’importance de cette table ronde pour le développement du Bassin du Lac de Tchad et l’intérêt des peuple africains, tout comme il a souhaité la bienvenue au Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et les participants à la rencontre, hôtes de l’Italie.

 M. Romano Prodi, président de l’instance de l’alliance entre les peuples, a hautement apprécié l’engagement des pays participant à la rencontre vis-à-vis du plan quinquennal et l’intérêt de l’initiative de la table ronde qui engendrera des répercussions positives sur l’équilibre écologique dans la zone, l’amélioration des conditions des populations, la lutte contre la pauvreté et l’enracinement des bases d’un développement durable y compris le renforcement de la gouvernance en matière d’irrigation, des barrages et d’appui aux énergies renouvelables.

 ’’ En ma qualité du représentant spécial du Secrétaire Général au Sahel, j’ai pu constater qu’en dépit de l’importance des interventions militaires, la paix dans cette zone ne peut être obtenue que par l’instauration d’un développement équilibré suscitant des retombées positives sur la vie quotidienne des populations’’, a-t-il noté.

 Il a rappelé que l’institution de la solidarité entre les peuples qu’il dirige vient de bénéficier d’un appui du gouvernement italien et entend poursuivre son soutien aux peuples africains et oeuvrera à la mobilisation des financements pour le développement du Lac de Tchad.

 De son côté, M. Olusegun Obansanjo, a souligné l’intérêt de ce plan pour la préservation du Lac Tchad et le renforcement de ses ressources en eau et émis le voeu de voir les quatre pays situés sur le lac, le Niger, le Nigéria, le Cameroun et le Tchad tirent davantage de profit de ce plan et d’en faire profiter d’autres pays situés à proximité. Cela, dit-il, est possible grâce à l’augmentation de la production et l’identification des priorités pour parvenir à la lutte contre la pauvreté et assurer la stabilité de la région.

 Quant à la présidente de l’UA, Dr. Dlami -Zuma, elle a souligné que ce plan va permettre de faire face aux changements climatiques en Afrique et rehausser le niveau de production d’eau dans les pays riverains du Lac, ce qui conduira à la réalisation des programmes nationaux profitant aux jeunes et aux femmes.

 De leurs côtés la ministre nigériane des ressources en eau et sa collègue du Tchad pour le plan ont transmis les salutations de leurs présidents aux participants et remercié le gouvernement italien pour l’organisation de cette table ronde destinée à promouvoir le Lac du Tchad.


AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés