Facebook
Nouakchott: coup d'envoi des travaux du Sommet de Nouakchott sur l'éducation au Sahel   
06/12/2021

Les travaux du sommet de Nouakchott sur l’éducation au Sahel ont débuté dimanche au palais des congrès à Nouakchott sous la présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Président de la



 République, en présence du Président de la République du Niger, M. Mohamed Bazoum, du Premier ministre malien, Dr. Choguel Kokalla Maïga, des représentants du Burkina Faso et du Tchad et du vice-président de la Banque mondiale chargé de l’Afrique de l’ouest et du centre.

Le sommet qui se tient sous le slogan : "le Sahel de demain se construit à l’école aujourd’hui" vise à mobiliser les politiques et les ressources financières pour mettre en œuvre les réformes permettant d’améliorer la qualité de l’enseignement au Sahel qui fait face à plusieurs défis empêchant sa généralisation.

Il définira une feuille de route pour consolider les investissements dans le domaine de l’enseignement primaire au Sahel pour les dix prochaines années.

Dans son intervention à cette occasion, le ministre burkinabé de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, M. Stanislas Ouaro, a, tout d’abord, transmis les salutations et les remerciements du Président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, au Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Président de la République, pour l’organisation de ce sommet consacré à l’examen d’un sujet extrêmement important pour les pays du groupe G5 Sahel.

Pour sa part, le chef de la délégation tchadienne, M. M, Djimasbeye Ngarbin, a souligné que la pauvreté, l’insécurité et l’analphabétisme sont autant de facteurs qui hypothèquent le système éducatif dans les pays du groupe G5 Sahel.

M. Ngarbin a remercié le Président de la République d’avoir conduit cette importante initiative, qui aura une incidence largement positive sur l’état de l’éducation dans les pays de la région du Sahel.

Il a salué, également, le soutien qu’apporte la Banque mondiale au pays du groupe dans différents domaines, et particulièrement, le secteur éducatif.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal Messaoud, du président de l’Assemblée nationale, M. Cheikh Ould Baya, du président du Conseil constitutionnel, M. Diallo Mamadou Bathia, du chef de file de l’opposition démocratique, M. Brahim Ould Bekay, du ministre secrétaire général de la Présidence de la République, M. Adama Bocar Soko, des membres du gouvernement, du wali de Nouakchott-ouest, de la présidente du conseil régional de Nouakchott, du maire de la commune de Tevrag-Zeina et des membres du corps diplomatique accrédités en Mauritanie.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés