Facebook
Nouakchott: Signature d'un accord de report du paiement du service de la dette due au Fonds saoudien de développement sur notre pays   
21/10/2021

Le ministre des Finances, M. Mohamed Lemine Ould Dhehbi, a signé, mercredi soir dans les locaux du ministère à Nouakchott avec une délégation du Fonds Saoudien pour le Développement conduite par Son Excellence M.



Abdul Mohsen bin Abdul Rahman Al Khayal, directeur exécutif du secteur du contenu local, un accord pour reporter le paiement du service de la dette dû à ce fonds par notre pays.

Cet accord fait partie de l’initiative de suspension du service de la dette annoncée en 2020 par les pays membres du Groupe des Vingt pour atténuer les effets de la pandémie de Corona.

Im met ainsi en œuvre l’initiative de suspension du service de la dette due à ce fonds sur notre pays durant la période de mai à décembre 2020.

Le gouvernement mauritanien affectera les ressources résultant de cet accord, d’un montant de 30 628 099 rials saoudiens, pour contribuer à couvrir les dépenses qui permettraient d’atténuer les effets sanitaires, économiques et sociaux de la pandémie de Covid-19.

La signature de cet accord a eu lieu en présence de MM. Mokhtar Salem Ould Elmenny, conseiller du ministre des Finances, Niang Idrissa, directeur de la dette extérieure au ministère des Finances, Mohammad Salem Nany, directeur général des finances, de l’économie et de la coopération au ministère des Affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs, et M. Saeed Ben Mohammed Al-Qahtani, directeur général des opérations financières du Fonds Saoudien pour le Développement, et M. Abdulaziz Ben Ibrahim Al-Jumah, expert financier à la même institution.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés