Facebook
Conférence ministérielle, par visioconférence, sur les changements climatiques dans les pays les moins avancés   
13/10/2021

La ministre de l’Environnement et du Développement durable, Mme Mariem Bekaye, a participé, lundi par visioconférence, aux travaux de la conférence ministérielle du groupe des pays les moins avancés (PMA) sur les changements climatiques.



Organisée par le royaume du Bhoutan et la convention cadre des nations unies sur les changements climatiques, la conférence vise à permettre aux pays concernés de se concerter au sujet des défis et des priorités et de coordonner leurs positions, lors de la conférence de la COP26, qui se tiendra dans quelques semaines dans la ville de Glasgow au Royaume uni, et c’est dans le but d’accélérer la mise en application de l’accord de Paris.

La rencontre a permis, également, de passer en revue plusieurs questions comme l’élévation du plafond de négociations internationales pour réduire à 50% le seuil de la chaleur, à travers les nouvelles contributions nationales.

Les ministres ont, également, évoqué la question des pertes et des indemnisations relatives aux changements climatiques et leurs modalités de financement.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés