logo-tahalil

Nouakchott: Lancement effectif de l’opération retour des agriculteurs dans leur terroir

Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, accompagné de du ministre de l’Agriculture, M. Adama Bocar Soko, et de la commissaire à la Sécurité alimentaire, Mme Fatimetou Mint Mahfoudh Ould Khattry, a donné ce, lundi matin, le tarmac de l’ancien aéroport de Nouakchott, le coup d’envoi de l’opération retour des agriculteurs dans leur terroir.

Dans une déclaration qu’elle faite à cette occasion, la commissaire à la Sécurité alimentaire a indiqué que l’opération retour au terroir des agriculteurs vient en concrétisation de l’engagement de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Cheikh El Ghazouani, lors de son lancement de la campagne agricole il y a 10 jours, d’assurer le retour des agriculteurs dans les zones agricoles et de favoriser toutes les conditions de réussite de la présente campagne agricole.

La commissaire a ajouté que les opérations de retour au terroir se déroulent par bus climatisés dans d’excellentes conditions, et qu’elles avaient été minutieusement préparées avec préalablement l’ouverture de registre pour l’inscription l’ouverture de tous les agriculteurs souhaitant retourner dans leurs lieux d’origine, ce qui a permis d’enregistrer 5 661 agriculteurs, l’État garantissant leur déplacement vers leurs lieux d’origine, pour les encourager à reprendre leurs activités agricoles.

La commissaire a lancé un appel aux agriculteurs, afin de profiter de l’opportunité de la bonne saison d’hivernage sur tout le territoire national, afin de contribuer à atteindre à l’autosuffisance et à combler le déficit alimentaire du pays, soulignant que l’ambition est de parvenir à l’autosuffisance du pays, notamment dans le domaine céréalier et maraicher.

La commissaire a également remercié tous les secteurs gouvernementaux dont la coopération constructive avec le Commissariat a joué un rôle central dans la réussite du processus d’enregistrement et le lancement de l’opération retour au terroir. Elle a également remercié les transporteurs et salué le rôle des hommes de loi dans la sécurisation du site de regroupement et l’accompagnement des opérations d’enregistrement.

Interrogé par l’AMI au sujet des conditions du déroulement de l’opération, M. Zeiny Ould Abdel Haye, chargé de mission au CSA, a rappelé que cette initiative intitulée retour au terroir a été lancée par les pouvoir publics suite à la déclaration du Président de la République lors du lancement de la campagne agricole 2022-2023 de la moughataa de Tamchekett.

A cet effet, dit-il, des centres d’enregistrement ont été ouvert pour une durée d’une semaine au niveau des chefs-lieux des moughataas à l’issue de cette opération 5 661 personnes ont été recensé.

Il a ajouté que cet évènement, aujourd’hui, correspond à la phase exécution de l’acheminement des agriculteurs qui doit se faire dans les conditions requises, et ce à travers la mobilisation de bus climatisés et confortables au lieu de camion comme cela était fait auparavant, soulignant qu’après une rupture de 22 ans de cette opération, les pouvoirs publics ont décidé de la reprendre mais cette fois-ci avec une option adaptée et des conditions convenables.

Il a souligné que le fait de recenser 5561 agriculteurs constitue un chiffre important qui permet d’espérer une culture pluviale prometteuse en termes de production.

En outre, M. Zéiny a ajouté que l’opération est exécutée sur une période de dix jours suivant une programmation bien précise.

Par ailleurs, il a précisé qu’ils entameront les autres axes, toute en prenant en compte les données pluviométriques qui seront enregistrées au niveau de certaines régions.

Toutefois, M. Ould Abdel Haye, a rappelé les populations recensées doivent se tenir au courant des avis de convocation des agriculteurs ressortissants de telle ou telle moughataa qui seront acheminés, afin de faciliter l’opération et d’éviter tout retard surtout que les dispositions mises en place en terme de bus et d’équipe sont dimensionnées à cette programmation.

De son côté, M. Oumar Ahmed Meilid, originaire de M’Bout, s’est félicité de la décision prise par Son Excellence le Président de la République pour supporter les frais de transport des agriculteurs vers leur terroir pour cultiver la terre.

Il a ajouté que cette opération s’est déroulée dans des conditions confortables et en temps opportun.

Il a également formulé un certain nombre de doléances portant principalement sur la nécessité de soutenir les agriculteurs par des moyens, et d’outils adaptés qui leur permettront d’atteindre des résultats considérables en matière de production.

Il y a lieu de souligner que sur le site du groupement des agriculteurs se trouve une équipe du ministère de la Santé qui dispense le vaccin contre le Covid distribuait et distribue des moustiquaires imprégnées aux agriculteurs.

Le Comité ministériel chargé d’organiser le retour des agriculteurs dans leur terroir avait confié la supervision de cette opération au Commissariat à la Sécurité alimentaire, dont les équipes sont stationnées dans cinq camps sur le tarmac de l’ancien aéroport pour regrouper les agriculteurs. De même, un calendrier a été approuvé pour regrouper les agriculteurs de chaque wilaya en fonction du nombre et des destinations. Les premiers contingents regroupés aujourd’hui pour leur voyage vers les zones agricoles sont ceux des wilayas du Brakna, Trarza, Adrar, Tiris-Zemmour, Guidimagha et Inchiri. Le processus de regroupement se poursuivra jusqu’à ce que tous les agriculteurs inscrits soient acheminés vers leur terroir.

Le lancement de l’opération s’est déroulé en présence du conseiller au Premier ministère, M. Mohamed Mahmoud Sidi, du wali de Nouakchott-Nord, M. Sy Mamdou Koujil, du hakem de Dar-Naaim et de son maire, le représentant des fédérations de transport au bureau exécutif de l’Union du patronat mauritanien, et certains cadres du commissariat à la Sécurité alimentaire. ami