logo-tahalil

« Mauritanie a pris un point de départ plus favorable que plusieurs autres pays en Afrique et dans la région subsaharienne » (Le chef de la délégation du FMI)

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a reçu en audience vendredi, au palais présidentiel à Nouakchott, une délégation du Fonds Monétaire International (FMI), conduite par M. Félix Fischer, chef de la mission du Fonds en Mauritanie.

L’entrevue a porté sur les domaines de coopération entre notre pays et cet organisme financier international.

A sa sortie d’audience, M. Félix Fischer a déclaré à l’AMI, qu’il a eu l’honneur d’être reçu par le Président de la République qu’il a informé des discussions que la délégation du FMI a mené en Mauritanie depuis une semaine. Il a précisé que les discussions avaient comme objectif de faire le point sur la situation économique de la Mauritanie et sur ses réformes structurelles. « Nous observons que la Mauritanie est frappée par la crise mondiale comme tous les autres pays qui a causé une flambée des prix des denrées alimentaires et l’augmentation des prix du pétrole qui pèsent très lourdement sur le budget de l’État », a-t-il dit. M. Félix Fischer a assuré que la délégation a constaté une reprise de l’économie après deux années pandémiques que le pays a traversé avec le moindre dégât possible avant de souligner que la Mauritanie a pris un point de départ plus favorable que plusieurs autres pays en Afrique et dans la région subsaharienne.

Le chef de la délégation a affirmé que le FMI prévoit un taux de croissance aux alentours des 4 % pour cette année en Mauritanie qui bénéficie d’une stabilité macro-économiques pendant plusieurs années. « Ce sont des atouts qu’il faut à tout prix préserver » a fait remarquer Fischer. Il souligné l’amélioration constatée dans la mise en œuvre des projets d’investissement. « La Mauritanie a besoin de beaucoup d’investissement parce qu’il y a beaucoup d’infrastructures à construire ou à réparer et une meilleure exécution des projets est très positive », a-t-il conclu. ami