logo-tahalil

Le ministre de la Défense nationale et son homologue malien visitent le port de l’Amitié et suivent un exercice militaire

Le ministre de la Défense nationale, M. Hanena Ould Sidi, a visité, dimanche matin, en compagnie du ministre malien de la Défense et des anciens combattants, le colonel Sadio Camara, le port autonome de Nouakchott dit port de l’Amitié, et ce dans le cadre de la visite de travail qu’effectue le ministre malien à la tête d’une importante délégation de son pays en Mauritanie.

La visite qui dure trois jours permettra à la délégation malienne de s’informer sur le rôle pionnier que joue le port de l’Amitié dans l’économie nationale et les services qu’il offre.

A cette occasion, la délégation a écouté des exposés sur les capacités d’accueil du port et sur son rôle vital dans le développement des relations et des échanges commerciaux entre les deux pays frères.

La délégation ministérielle a également visité les quais d’embarquement et de débarquement ainsi que le pavillon destiné aux produits et marchandises maliens importés à travers le port de Nouakchott et qui sont transportés vers le Mali par camions.

Par ailleurs, la délégation a visité une unité de la gendarmerie nationale spécialisée dans les combats et la lutte contre le terrorisme stationnée dans la localité de Tinouech où elle a été accueillie par le Chef d’Etat-major de la Gendarmerie nationale, le général de division Abdallahi Ould Ahmed Aicha, entouré d’un certain nombre de responsables de l’Etat-major.

Après avoir passé en revue l’unité participante à l’exercice organisé à cette occasion , le chef d’état-major de la gendarmerie national a présenté un exposé détaillé sur les missions confiées à la gendarmerie nationale. De son côté, le chef du troisième bureau à l’état-major a présenté, le colonel Mohamed Ould Eyda a présenté un exposé sur la stratégie de l’exercice militaire organisé par l’état-major de la gendarmerie nationale.

Après les deux exposés, la délégation ministérielle s’est rendue dans les différentes stations de l’exercice qui a commencé par la revue de l’unité participante à l’exercice et qui s’est terminé par la pratique sur le terrain. Cette unité s’est livrée à un exercice sur le terrain destiné à briser une résistance isolée et à maitriser la zone dans laquelle s’est déroulée l’opération.

Ont participé à cet exercice, en plus des membres de l’unité, les véhicules de combat, les blindés les ambulances et certains engins logistiques.

Les deux ministres ont été accompagnés au cours de cette visite par l’adjoint du Chef d’état-major général des armées, les délégations mauritanienne et malienne et un certain nombre d’officiers à l’état-major de la gendarmerie nationale. ami