logo-tahalil

L’Assemblée nationale adopte le projet de loi portant sur la construction de la route Tindouf-Zouérat

L’Assemblée nationale a adopté, au cours d’une séance plénière présidée mardi à Nouakchott par M. Cheikh Ould Baya, président de l’Assemblée, le projet de loi portant sur le mémorandum d’entente signé le 28 décembre 2021 à Alger par la Mauritanie et l’Algérie, relatif à la construction de la route Tindouf (Algérie) et Zouérat (Mauritanie), route vitale au renforcement des échanges commerciaux et des relations économiques entre les deux pays frères.

Dans son intervention, le ministre de l’Équipement et des Transports, M. Moktar Ahmed Yedaly a passé en revue les clauses de l’accord indiquant que le préambule du mémorandum souligne la volonté des deux pays de consolider et de développer les liens fraternels , d’intensifier et de diversifier les échanges économiques et commerciaux à travers la construction de cette route.

Il a précisé que la partie algérienne se charge du financement, de la mise en œuvre et du suivi du projet à travers l’Agence Algérienne de Coopération Internationale pour la Solidarité et le Développement, tandis que la partie mauritanienne accordera les facilités juridiques, administratives et logistiques, les exonérations douanières nécessaires et garantira l’approvisionnement en matériaux locaux dans la mesure du possible en plus de la sécurisation de l’avancement des travaux.

M. Moktar Ahmed Yedaly a enfin assuré qu’un comité mauritano-algérien sera chargé du suivi de la mise en œuvre du présent mémorandum.

De leur côté, les députés ont souligné, au cours de leurs interventions, l’importance du projet qui, disent-ils, va renforcer et développer les relations fraternelles entre les deux pays frères. ami