logo-tahalil

Tidjikdja: Ouverture de la huitième édition du Festival des dattes

Sous le haut patronage de son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, Khattar Ould Cheibani, a supervisé, vendredi soir, à Tidjikdja, le lancement des activités de la huitième édition du festival des dattes, en présence des ministres des Finances, de l’Agriculture et du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme, en plus du wali du Tagant, du président du conseil régional, du président de la commission nationale des Droits de l’Homme, des ambassadeurs des Emirats Arabes Unis, du Japon, d’Espagne et certains présidents des régions du Royaume du Maroc.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, a fait part de sa joie de superviser le lancement de cette huitième édition du festival des dattes à Tidjikdja qui coïncide avec la saison de la Guetna qui constitue un fait marquant de la culture oasienne.

Dans ce cadre, le ministre a mis en accent l’intérêt que porte Son Excellent le Président de la République à la culture et aux arts, énumérant les réalisations accomplies dans ce domaine dont la création de l’Institut mauritanien des beaux-arts, la dynamisation du prix du Président de la République des Beaux-arts, les préparatifs du Festival du Tichitt et l’organisation du festival de la vallée.

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, a souligné que la ville de Tidjikdja est considérée comme étant une forteresse de l’histoire nationale qui renferme un immense réservoir du patrimoine culturel matériel et immatériel, ce qui a permis son choix parmi les sites mauritaniens qui ont été répertoriés sur la liste du patrimoine mondial islamique en même temps que les villes de Rachid et de Ksar El Barka, ainsi que d’autres sites de notre cher pays, sans oublier le classement de la Mahadra mauritanienne à ce patrimoine.

Il a, également, noté le classement des savoir-faire, des pratiques et des rituels associés au palmier dattier sur la liste représentative de l’humanité à l’UNESCO et au patrimoine mondial islamique.

Le ministre a réaffirmé la volonté de l’État à restaurer l’ancien quartier de la ville de Tidjikdja, indiquant que les travaux de reconstruction de l’ancienne de la ville vont commencer prochainement.

De son côté, le président de la Région du Tagant, M. Zeidane Ould Tfeil Ould Ould Mhaimid, a loué les grands efforts consentis par Son Excellence le Président de la République pour réaliser l’autosuffisance alimentaire, ce qui traduit une nouvelle vision stratégique pour faire face à la situation actuelle que traverse le monde.

Pour sa part, le maire de la commune de Tidjikdja, M. Mohamed Ould Biha, a indiqué que cette manifestation devenue annuelle est un événement de développement et culturel remarquable attendu avec impatience par les habitants de la ville et les visiteurs pour ce qu’il génère comme bienfaits matériels et divertissements.

La cérémonie de lancement des activités du festival a été marquée par la remise par le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement du bouclier de classement du quartier ancien de la ville de Tidjikdja au maire de sa commune et par la remise par le président de la Région Est du Royaume du Maroc de deux cadeaux symboliques au président de la Région de Tidjikdja et au maire de sa commune en considération de leurs efforts dans le domaine du développement.

Il est à noter que la première soirée artistique du festival a comporté des poèmes, des chants et des danses folkloriques qui ont enthousiasmé un public nombreux. ami