logo-tahalil

Réunion de la Commission de suivi préparatoire de la Grande Commission mixte mauritano – algérienne

Les travaux de la 13ème session de la Commission de suivi chargée de préparer la 9ème session de la Grande Commission mixte de coopération mauritano – algérienne, ont démarré mardi à Nouakchott.

Les assises de cette session vont évaluer le processus de la coopération entre les deux pays frères et proposer les moyens susceptibles de le consolider dans tous les domaines.

Dans le mot qu’il a prononcé pour la circonstance, le ministre de l’Equipement et des Transports, porte-parole du gouvernement, M. Nani Ould Chrougha, a indiqué que les relations de coopération mauritano-algériennes sont fructueuses grâce aux liens fraternels et historiques unissant les deux peuples.

Il a indiqué que cette session va ouvrir une nouvelle ère caractérisée par la consolidation et la diversification des domaines de coopération entre les pays à travers les accords et les programmes qui seront conclus à l’issue de la rencontre et qui couvriront des domaines aussi variés que les travaux publics, la sécurité, la santé, l’éducation, l’industrie, l’agriculture et la formation professionnelle.

M. le ministre a loué, en particulier, le projet de construction de la route Zouerate – Tindouf, de 900 km de long, qui constitue un nouveau jalon dans l’édifice des relations entre les deux pays frères.

De son côté, le ministre algérien des Travaux publics, de l’Irrigation et d’Ouvrages hydrauliques, M. Lakhdar Rakhroukh, a affirmé que la session vise à étudier et évaluer l’ensemble des étapes franchies par ces relations en exposant les réalisations afin de les consolider encore davantage.

Il a, également, signalé que la rencontre s’inscrit dans le cadre de la dynamique créée par la visite d’Etat qu’a effectuée le Président de la République Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani en République algérienne démocratique et populaire fin 2021, exprimant son souhait de voir ces relations se développer et se de diversifier au profit des deux peuples frères, mauritanien et algérien.

La cérémonie d’ouverture de la session s’est déroulée en présence des deux ambassadeurs des deux pays, au côté des deux présidents des commissions d’experts.