logo-tahalil

Projet d’importation de génisses gestantes : La Mauritanie veut s’inspirer du modèle sénégalais

Le programme d’importation de génisses gestantes, porté par l’Association nationale pour l’intensification de la production laitière (Anipl) avec le soutien de l’Etat, enchante le ministre mauritanien de l’Elevage, Mohamed Ould Soueîdatt, qui souhaite le dupliquer dans son pays.

Accompagné de son homologue sénégalais, l’officiel mauritanien a visité hier la ferme laitière Postagri, implantée à Diamniadio. «C’est une idée qui marche bien, qui a donné ses preuves d’autant plus que nous avons vu lors de notre visite dans la ferme, combien cette idée est efficace, de 3000 sujets, on en est à 18 000 en moins de 5 ans, et combien aussi la facture de la production laitière a diminué ; ce qui montre l’efficacité de ce processus», a insisté M. Soueîdatt suite à la visite l’ayant aussi mené aux installations d’Avisen à Diamniadio.

«Avec cette dynamique, le Sénégal sera en mesure de rentrer dans le marché de la sous-région et bien évidemment d’atteindre l’autosuffisance en la matière», croit ainsi comprendre l’officiel.

«Je remercie le ministre Aly Saleh Diop de m’avoir donné cette opportunité de voir ces expériences, que je ne manquerai pas de dupliquer chez moi, dans mon pays», a-t-il ainsi indiqué. Il a dans cette dynamique, émis le souhait d’établir le lien entre les membres de l’Anipl et des éleveurs mauritaniens.

«J’ai formulé une invitation au président de l’Association pour qu’il puisse venir nous voir afin de partager, avec ses homologues, cette expérience utile et bien évidemment les perspectives que cela pourrait engendrer dans mon pays», a lancé en perspective M. Ould Soueîdatt.
Source : Le Quotidien (Sénégal)

kassataya