logo-tahalil

Nouakchott: journée de l’éducation sous le thème : « L’école républicaine, un projet pour tous et par tous »

Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a supervisé mercredi soir, au Centre international de conférences « El Mourabitoune » à Nouakchott, l’organisation de la Journée de l’éducation sous le thème : « L’école républicaine, un projet pour tous et par tous ». L’organisation de cette journée, à laquelle les sortants des écoles normales et de l’école normale supérieure ont été invités cette année, est intervenue après la prise d’un certain nombre de mesures importantes qui sont de nature à améliorer la performance de notre système éducatif, dont l’adoption de la loi d’orientation du système éducatif qui marque le lancement effectif de l’école républicaine.

Ce rendez-vous, qui intervient avec la rentrée scolaire, est l’occasion de faire le bilan des réalisations accomplies au cours des trois dernières années, et de mettre en lumière les mesures qui doivent être prises afin d’achever la réforme éducative souhaitée, dont l’école républicaine est l’un de ses principaux piliers.

Le ministre de l’Éducation Nationale et de la Réforme du Système Éducatif, M. Brahim Vall Ould Mohamed Lemine, a expliqué que cette journée revêt une importance particulière, car elle offre l’opportunité de partager la vision, les grandes orientations, les réalisations et les perspectives d’avenir propres à jeter les bases de l’École républicaine, espérant que ce soit une bonne occasion pour échanger sur ce projet pour lequel Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, s’est engagé pour le bien de tous, et auquel chacun doit contribuer.

Le ministre a passé en revue les réalisations accomplies entre 2019 et aujourd’hui dont l’élargissement de l’accès à l’enseignement, le relèvement de la capacité d’absorption des établissements par l’appui de l’École républicaine par 40 milliards d’ouguiyas anciennes en dépit de la conjoncture marquée par la pandémie Covid- 19 en plus des infrastructures (construction de près de 2000 salles de classe) en plus de la formation initiale des instituteurs dont les sortants cette année ont prouvé la qualité.

L’année dernière a connu le lancement d’un programme de formation continue dont 4000 enseignants ont profité déjà. Ce programme sera généralisé. A cela s’ajoute le relèvement des bénéficiaires du programme national de nutrition scolaire à quelque 190000 élèves dans douze wilayas. ».

Par ailleurs, le budget du département a augmenté de 18% en 2021, ce qui a permis de recruter quelque 6000 enseignant et de rehausser les indemnités des enseignants qui opèrent sur le terrain sans compter la création de nouveaux corps d’enseignants et l’intégration progressive des prestataires de services en matière d’enseignement. Cette année, dit le ministre, connaitra le début de la concrétisation effective du projet de l’École républicaine par la généralisation de l’uniforme scolaire au primaire pour commencer une nouvelle phase où les différences entre les élèves seront gommées pour renforcer les valeurs de la République et l’unité nationale à travers un certain nombre de mesures dont dont

– Mise en œuvre du projet de promotion des établissements d’enseignement,

– Lancement d’un projet pour tester la nouvelle méthode logique d’apprentissage de la lecture et de l’écriture aux débutants,

– Distribution de plus de trois millions de manuels scolaires,

– raccordement du système d’information avec le système national d’état civil pour faciliter l’éducation,

– Généralisation de l’uniforme scolaire afin de renforcer le patriotisme, gommer les différences et améliorer l’environnement général de l’École ;

– Développement de l’enseignement numérique, devenu une nécessité de l’époque, car permettant d’accompagner l’évolution et d’assurer la continuité du service éducatif lors des situations d’urgence.

Le ministre a passé en revue les réalisations accomplies dans le domaine de l’éducation, toutes filières confondues.

Quant à la présidente de la région de Nouakchott, Mme Fatimetou Mint Abdelmalek, elle a expliqué que la présence personnelle du Président de la République à cette journée “Portes ouvertes” sur l’éducation et son insistance à rencontrer les diplômés des écoles normales et les professeurs, témoigne de l’importance qu’il attache à l’éducation et l’affirmation de sa conviction que la science est à la base du développement de l’individu, qu’elle libère les esprits, développe les mentalités et construit une société émancipée, tout en étant la base du progrès et de la prospérité de l’humanité.

Elle a ajouté que le pari du Président de la République sur l’éducation pour le progrès du pays s’est manifesté dans divers domaines à travers le lancement de la feuille de route de la réforme approuvée par le gouvernement, et celui du processus de consultation nationale aux niveaux régional et national, consultation à laquelle toutes les parties concernées ont participé, notant que la décision de recevoir tous les élèves de première année primaire dans les écoles publiques, est considérée comme une étape importante dans le cadre de la consolidation du concept de l’école républicaine.

Elle a indiqué que la région de Nouakchott a élaboré un plan de développement de la ville de Nouakchott qui englobe tous les aspects de la vie afin de matérialiser le “Programme Mes engagements”, faisant de l’éducation l’une des priorités de son plan de développement. Elle a ajouté que la région a fait plusieurs interventions dans ce cadre, notamment l’organisation de plateformes d’enseignement à distance pour les élèves du baccalauréat d’une capacité de cinq mille (5000) participants,

A son tour, le président de la Fédération Nationale des Associations de Parents d’Élèves et d’Étudiants, M. Ahmed Ould Sghair, a indiqué que l’attention portée par Son Excellence le Président de la République à l’éducation, et les étapes importantes qui ont suivi en matière de réforme du système éducatif, ont poussé la Fédération à organiser une grande manifestation nationale saluant ces démarches, notant que les associations de parents d’élèves sont soucieuses de mettre en œuvre les acquis du dialogue national, mettre en œuvre la loi-cadre et suivre le rythme de toutes les étapes de la réforme.

Il a souligné que cette année marque le lancement de la loi d’orientation, qui réunira tous les enfants mauritaniens sous un même toit, et avec une approche unifiée, offre des chances égales pour tous, renforce la cohésion nationale du pays et concrétise le concept de l’École républicaine.

Le porte-parole des diplômés, M. Khalihina Ould Boubacar, a quant à lui précisé que la Journée de l’Éducation est un nouvel événement pédagogique au cours duquel la famille éducative, avec toutes ses composantes, rencontre Son Excellence le Président de la République qui est l’inspirateur de la construction du système éducatif et de la préparation des esprits et des compétences qui garantissent à la société de se débarrasser de l’ignorance, du retard et de la pauvreté et de tendre vers le progrès, l’unité et la stabilité.

Les activités de cette journée se sont déroulées en présence de la Première Dame, Mariem Mint Dah, du Premier ministre, M. Mohamed Bilal Messoud, du président de l’Assemblée Nationale, M. Cheikh Ould Baya, du chef de file de l’Opposition Démocratique, du ministre secrétaire -général de la Présidence de la République, du ministre conseiller à la Présidence de la République, du président du Conseil Supérieur de l’Éducation, et des membres du gouvernement, ainsi que de certains autres responsables, en plus du wali de Nouakchott Ouest, de la présidente du conseil régional de la capitale, du maire de la municipalité Tevragh Zeina, et d’un certain nombre de membres du corps diplomatique. ami