logo-tahalil

Nette amélioration de la production nationale en riz paddy

La campagne agricole de contre saison 2022 a connu une augmentation de la productivité et de la production nationale en riz paddy. C’est ce qu’indique un communiqué du ministère de l’agriculture dont une copie est parvenue, samedi à l’AMI.

Le communiqué précise que le volume actuel de la production dépasse la capacité d’absorption des usines.

Il note que pour consolider les acquis, le gouvernement s’est engagé à acheter, à travers le CSA, une importante quantité de riz blanc au bénéfice des différents programmes sociaux en cours de mise en œuvre.

Voici le texte intégral de ce communiqué:

« Les efforts exceptionnels engagés par les pouvoirs publics dans le cadre de la campagne agricole de contre saison chaude 2022, avec l’engagement des différents producteurs collectifs et individuels, ont contribué à une augmentation substantielle de la productivité et de la production nationale en riz paddy.

De ces efforts nous pouvons citer:

  • L’entretien, le curage et le faucardage des axes hydrauliques pour assurer une desserte convenable en eau des périmètres,
  • La conduite d’une campagne de lutte contre les ennemis de culture réussie,
  • L’approvisionnement à temps en intrants agricoles de qualité et en quantité suffisante,
  • L’amélioration nette du désenclavement des zones de production,
  • Une meilleure programmation, coordination et suivi des activités de la moisson.

Cette augmentation de la production a entrainé des difficultés d’écoulement et des problèmes de stockages du riz paddy récolté et le volume actuel de la production dépasse la capacité d’absorption des usines.

Dans le souci d’éviter que ces effets conjugués, caractérisés par une offre supérieure à la demande des usines, n’entrainent une chute de prix du paddy qui perdure dans le temps, mettant ainsi en difficulté les producteurs, et pour conserver et consolider les acquis en matière de développement de cette filière et favoriser la bonne préparation de la campagne d’hivernage, le gouvernement s’est engagé à acheter à travers le CSA une importante quantité de riz blanc au bénéfice des différents programmes sociaux en cours de mise en œuvre.

Cette opération est accompagnée par un ensembles de mesures convenues avec les différents acteurs intervenants au niveau de cette filière dont la Fédération Nationale des Agriculteurs et qui garantissent l’achat auprès des producteurs du riz paddy à des prix incitatifs et la protection de notre production nationale par le renforcement du contrôle aux frontières.

En vue de l’atteinte de l’autosuffisance dans le court terme en cette denrée stratégique, ces mesures seront poursuivies au cours des prochaines campagnes et renforcées par des efforts supplémentaires visant à accroitre la capacité en matière d’usinage, de stockage et de commercialisation ». ami