logo-tahalil

Le Site archéologique d’Awdaghost

Le site d’awdaghost est situé à quarante kilomètres au nord de Tamchekett dans la commune d’ElMabrouk.
Le site d’awdaghost, tagadaghost ou Al-Nadash est lié à l’émergence et à la puissance de l’État lamtonien, qui en fit sa première capitale avant l’islam, mais aussi une étape majeure du commerce et de la métallurgie des minerais tels que l’or, le fer et cuivre. Il a constitué certainement l’étape majeure sur la route reliant l’Afrique du Nord et de l’Ouest au Moyen Âge.
Cette ville a connu pendant des siècles un commerce de l’or florissant et des activités sociales et économiques très riches. Le site archéologique remonte au VIIIe siècle, mais il a connu plusieurs périodes d’occupation qui ont duré jusqu’au XIIIe siècle. Entre 1050 et 1070, le site, jusque-là sous l’autorité de l’Empire du Ghana, est conquis par les Almoravides.
Les fouilles du site ont montré l’évolution de l’architecture et de la vie humaine dans un environnement de plus en plus aride et ont révélé des artefacts très importants dans le commerce et l’industrie de l’or, y compris une balance, peut-être la plus ancienne de la région, exposée au Musée national de Nouakchott.
Awdaghost a été inscrit sur la liste du patrimoine national et a été inscrit sur la liste indicative du patrimoine mondial de l’UNESCO et a été inscrit sur la liste du patrimoine du monde islamique auprès de l’ISESCO en 2019.
Source: page fb Nami Mohamed Kaber Salihy