logo-tahalil

La campagne agricole 2022-2023: une nouvelle dynamique pour le développement agricole dans notre pays

Les intervenants, lors du lancement à Tamchekett de la campagne agricole 2022- 2023, sous la supervision de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, étaient unanimes sur l’existence d’une nouvelle dynamique pour le développement agricole dans notre pays.
Le Président de l’Union nationale du Patronat mauritanien, M. Mohamed Zeine El Abidine Ould Cheikh Ahmed, a indiqué dans un discours qu’il a prononcé pour la circonstance, que le lancement de la campagne agricole sous la supervision directe de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, vient concrétiser la volonté sincère de Son Excellence de développer le secteur agricole en tant que levier de développement, et d’œuvrer à créer les meilleures conditions permettant la naissance d’une dynamique continue en vue de la réalisation de l’autosuffisance alimentaire.
Il a ajouté que « choisir de lancer la campagne hivernale depuis cette région où l’agriculture est une richesse, un patrimoine, une indépendance, une stabilité et un développement durable, reflète le souci du président de prendre soin de la vie des citoyens ». Il incarne également l’oeuvre la plus marquante du régime que Son Excellence a établi et qui s’est donné pour objectif de servir le citoyen et le pays, un régime caractérisé par l’écoute du peuple et l’équité envers les citoyens, un régime qui a écouté son peuple en répondant à ses exigences éducatives, sanitaires et développementales.
Pour sa part, le président de la Fédération Nationale de l’Agriculture, M. Dia Adema Oumar, a indiqué, dans son allocution à cette occasion, que chacune de nos régions a une orientation agricole et a également un impact mesurable, notant que le lancement de la campagne s’est fait au Hodh El Gharby, dont beaucoup de potentialités restent à découvrir.
Il a indiqué que la diversité dans cette approche, source de richesse et d’intégration, doit inclure l’ensemble du processus de sélection accordé à l’événement.
Quant au président de la Région du Hodh El Gharby, M. Khattar Ould Cheikh Ahmed, il a indiqué que Son Excellence le Président de la République a personnellement supervisé « dans ces dures conditions à l’échelle mondiale et nationale le lancement de la campagne agricole exprime clairement l’importance du travail productif, en particulier la production agricole, et la preuve évidente que l’agriculture constitue l’un des piliers de la vision de Son Excellence. » pour l’avenir et l’indépendance du pays.
Cela « clarifie l’objectif de la philosophie de la gouvernance, qui a commencé par la consultation, l’ouverture et la stabilité, puis par l’appui aux faibles pour que personne ne soit laissé pour compte et qui finit par se concentrer sur les secteurs de développement afin de réaliser l’autosuffisance ».
Pour sa part, le maire de la commune de Guèat -Teidoum, M. Jidou Ould Mohamed Mahmoud, a salué le choix de la moughataa de Tamchekett dans la wilaya du Hodh El Gharby, en particulier la commune de Guèat -Teidoum en particulier, pour accueillir le lancement de la campagne agricole.
Il a remercié Son Excellence le Président de la République d’avoir pris la peine de se déplacer pour superviser la campagne agricole, et a considéré cela comme une preuve concluante de l’importance que Son Excellence attache au secteur agricole.
Le maire a déclaré: « La région d’Afollé, avec ses importantes potentialités agricoles, met beaucoup d’espoirs sur cette campagne, lancée – pour la première fois – à partir des zones de production agricole pluviale, incarnant le programme Taahoudaty de Son Excellence le Président de se réaliser -autosuffisance, diversification agricole et doublement de la productivité. »
Il a souligné que les trois dernières années du mandat de Son Excellence le Président ont été témoins de réalisations géantes dont les habitants de la campagne rêvaient depuis longtemps, comme l’achèvement de puits artésiens dans de nombreux villages de la municipalité, ce qui a apaisé la soif d’une grande partie de la population dans le cadre du programme Taahoudaty de son excellence.
Dans le domaine de la santé, M. le maire a indiqué que ces réalisations comprenaient, la construction de quatre points de santé dans le chef-lieu de la commune et quelques autres villages, la construction d’un collège en 2021, et plusieurs écoles primaires dont trois ont été achevées, tandis que de nombreux les barrages ont été réalisés.
Dans le domaine social, le maire a indiqué que 1000 familles ont bénéficié de transferts de montant et de 550 cartes d’assurance maladie de « Taazour », sollicitant davantage d’appui dans les domaines de l’approvisionnement en eau, de la santé, de l’éducation et de l’agriculture.
En marge de la cérémonie de lancement, Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, accompagné du ministre de l’Agriculture, M. Adema Bocar Soko et de la délégation présidentielle, a visité les différents pavillons du exposition organisée à l’occasion, au cours de laquelle il a reçu des explications détaillées données par les organisateurs de l’exposition qui reflétaient la richesse et la diversité des potentialités agricoles et les efforts pour atteindre l’autosuffisance.
Dans les pavillons de l’exposition, le président a été informé des interventions des projets affiliés au secteur, dont le programme régional intégré pour le Sahel financé par le Fonds international de Développement agricole, qui comprend trois composantes régionales qui incluent les pays du Sahel.
Le projet de gestion durable des ressources naturelles, d’équipements communaux et d’organisation des producteurs ruraux « progrès », l’incubateur national des composantes mauritaniennes, est l’une des composantes du programme des trois pays du Sahel, qui est le programme conjoint du Sahel en réponse aux défis du Covid 19, des conflits et du changement climatique avec une enveloppe financière régionale de 180 millions de dollars dont 24 millions de dollars propres à la composante mauritanienne.
Le Programme africain de Gestion Intégrée des Risques Environnementaux avec une enveloppe financière régionale de 80 millions de dollars, la part de la composante mauritanienne s’élevant à 5,5 milliards de dollars, en plus du Programme Finance Verte avec une enveloppe financière régionale totale de 500 millions de dollars en trois phases dont la première est de 8 millions de dollars.
La visite de Son Excellence le Président de la République comprenait également le pavillon du projet global de développement des filières « prodefi », où le coordinateur a fait une présentation détaillée du projet et de l’approche suivie dans la mise en œuvre et basée sur le soutien à l’indépendance de producteurs et la création de partenariats avec le secteur privé représenté, dans le domaine de la filière végétale, dans le financement d’une fabrique d’aliments et d’une ferme maraîchère et d’aliments de bétail avec une couverture financière de près d’un million de dollars. ami