logo-tahalil

Kiffa : Le ministre de l’Hydraulique supervise le lancement des activités du projet sectoriel de l’eau et de l’assainissement

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Sidi Mohamed Ould Taleb Amar, a supervisé, samedi dernier à Kiffa, l’ouverture de l’atelier sur le lancement des activités du projet sectoriel de l’eau et de l’assainissement .

Financé par l’Etat en collaboration avec la Banque Mondiale, le projet vise à rendre disponible l’eau potable et l’assainissement au profit des populations de l’Assaba, des deux Hodhs, du Gorgol et du Guidimagha et à mener des réformes institutionnelles au profit des administrations centrales et des établissements publics sous leur tutelle.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre a indiqué que le lancement du projet ajoutera une nouvelle pierre à l’édifice du processus du développement dans la wilaya de l’Assaba en particulier et d’autres wilayas environnantes, soulignant que l’accès des citoyens à l’eau et à l’assainissement occupe une grande place dans le programme Teahoudati du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani que le Gouvernement du Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal Messoud œuvre à exécuter. Il a noté que son département ne ménage aucun effort pour matérialiser cette volonté dans le but d’assurer une vie meilleure aux populations dans toutes les zones du pays.

Il a ajouté que les composantes eau et assainissement dans ce projet comportent la construction de nouveaux réseaux de distribution d’eau en milieu rural et la réhabilitation des anciens réseaux en plus de la construction de latrines dans les lieux publics, notamment dans les établissements scolaires, soulignant que ce projet offrira un appui institutionnel pour les réformes en cours dans le secteur, en ce qui concerne le renforcement des capacités de l’office national de l’eau en milieu rural, le développement du rendement financier et technique de la Société Nationale de l’Eau (SNDE), la construction d’un siège moderne équipé de tous les moyens pour le Centre National des ressources en eau et la création d’un nouveau cadre de la société dans le domaine de la gestion des réseaux d’eau en milieu rural.

Il a noté que le niveau des grandes réformes en cours dans le secteur et les projets qui ont débuté ou qui débuteront très prochainement comme le projet “approvisionnement de la ville de Kiffa en eau potable à partir du fleuve mettra définitivement un terme au manque d’eau dans la ville et dans des dizaines d’autres villes et villages, précisant que cela s’inscrit parfaitement dans le cadre de la stratégie du développement visant à rendre disponibles des sources alternatives en vue de protéger les ressources souterraines.

Il a enfin remercié la Banque Mondiale pour l’appui qu’ elle a apporté à notre pays et qui s’est concrétisé à travers ce partenariat de qualité et à travers elle tous les partenaires au développement.

De son côté, le maire adjoint de la commune de Kiffa, M. Mohamed Salem Ould Idoumou, a loué ces efforts visant à résoudre le problème de l’eau dans la ville.

Le ministre a ensuite visité les forage qui se trouve dans la commune d’Aghaourate et ceux se trouvant dans la zone de Wad Rawda qui ont été nettoyés et réhabilités , ce qui contribuera à accroitre leur capacité.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du wali de l’Assaba, M. Abderrahmane Ould El Hacen et de plusieurs autres responsables. AMI