Sécurité, Paix et Stabilité : voyons autour de nous et méditons…   
09/10/2014

La stabilité, la sérénité et la tranquillité des citoyens, et bien entendu globalement la sécurité et la paix, sont tout sauf de vains mots ou des vues de l’esprit. Du moins pour tous ceux qui n’ont pas la mémoire courte ou qui observent ce qui se passe dans le monde.

En Afrique, après la guerre du Biafra (Nigeria) au milieu des années 60, et la guerre du ...



... Katanga (région de l’actuel RDC) plus tard, il y a eu la guerre terrible du Liberia. Même des pays nouvellement indépendants ont eu à se faire la guerre : le Mali et le Burkina Faso ainsi que l’Algérie et le Maroc. Personne n’ignore ce qui s’est passé au Rwanda : les citoyens Tutsi et Hutu de ce pays sont les premiers à le savoir et à le vivre après l’assassinat du Président Juvénal Habyarimana.

L’Erythrée, après avoir acquis son indépendance de l’Ethiopie a fini par faire la guerre avec son puissant voisin. Pourquoi donc et jusqu’à quand ? Djibouti, petit pays de la Corne de l’Afrique trouve à peine la paix avec ses puissants voisins et notamment l’Erythrée –chacun des deux pays garde des prisonniers de l’autre après les affrontements armés survenus à la frontière en 2008 entre les deux pays. La Somalie, n’en parlons pas : milices armées, groupes terroristes, prises d’otages, opération armée en mer, arraisonnement de bateaux etc.…

L’histoire du Soudan est malheureusement connue : après la guerre civile le sud soudan a fini par être un Etat indépendant mais ce pays frère fait toujours face à la crise du Darfour. Près de chez nous, le Sénégal fait toujours face à l’interminable rébellion de la Casamance tant dis qu’au, Nord le conflit (jadis armé) Du Sahara occidental demeure sans solution. Le Mali, si proche est engagé avec l’appui de la communauté internationale dans un grand combat contre le terrorisme et essaie de gérer  les graves problèmes des rebellions armées au Nord du pays.

Plus loin, le Tchad a connu des nombreuses guerres entre des fractions rivales du Nord comme au sud du pays ainsi qu’avec la Libye voisine. Le Yémen fut longtemps partagé entre deux pays (le Yémen du Nord et le Yémen du Sud) avant de redevenir un Etat unique suite à un long conflit armé. Ce pays frère connaît depuis quelques années une situation d’insécurité et d’instabilité  qui a eu des répercussions graves ces derniers jours sur sa capitale. Quand au Liban, sa guerre civile au milieu des années 70 aura duré des années et ce pays n’a cessé depuis de connaître l’instabilité sous toutes ses formes. La Palestine à coté est à la recherche de sa liberté, comme l’Algérie eut à l’arracher de la France au prix d’une guerre de libération particulièrement meurtrière. La Libye connaît un véritable calvaire. La Syrie et l’Irak sont ces jours ci, et depuis des années, au cœur de l’actualité internationale avec malheureusement le sang qui y coule a flot.
Les rebellions, les incursions armées, les escarmouches à la frontière, les mutineries, les attentats sont monnaie courante dans notre monde arabo-africain. Ne peut se développer aujourd’hui qu’un Etat stable. Etre un havre de paix comme la Mauritanie est un rêve pour de nombreux pays. La stabilité que nous connaissons est le fruit d’une politique sage suivie depuis quelques années par le Président Mohamed Ould Abdel Aziz qui fait que notre pays bénéficie aujourd’hui d’une crédibilité internationale incontestable. La Mauritanie participe depuis 4 ou 5 ans– bien avant la présidence de l’Union Africaine bien tenue par notre président - au règlement des nombreux conflits entre Etats et à des opérations de maintien de la paix sur le continent africain. Cette présence internationale active est l’un des multiples fruits de l’état de paix, de sécurité et de stabilité que nous connaissons et que nous envient beaucoup de pays.



Dahmane Ould Beyrouk


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs