Assurances : le collectif des opérateurs toujours privé de reconnaissance   
26/07/2014

Engagée dans une procédure visant à obtenir sa reconnaissance depuis prés de 15 mois, l’Association des Assureurs de Mauritanie n’arrive toujours pas à décrocher le précieux sésame en dépit de l’accomplissement de toutes les formalités légales et réglementaires.



La faute au ministre de l’Intérieur, qui traîne les pieds, malgré les sollicitations pressantes de sa collègue du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat,  chargée de la tutelle du secteur des assurances, explique une source proche du dossier.

Plongé dans une profonde déprime, avec un marché de petite taille, un trop plein de compagnies imputable à l’inflation notée au cours des dernières, l’impossibilité de faire respecter la loi relative à l’assurance portant sur les facultés de marchandises et le retrait récent de la possibilité de souscrire le contrat d’assurance maladie, désormais chasse gardée  de la CNAM, une structure étatique centralisant cette prestation.


FINANCIAL AFRIK


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs