Bruxelles : Mini sommet consacré à la situation en Centrafrique   
02/04/2014

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, président de l’Union Africaine (UA) a représenté le continent Africain, mercredi, au siège de l’Union Européenne à Bruxelles, à un mini sommet consacré à la situation en Centrafrique.



 Ce sommet se tient sous la coprésidence de Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, président de l’Union Africaine, du président français, M. François Hollande et du président du Conseil Européen, M. Herman Van Rompuy.

 Le mini sommet examinera les actes de violence survenus en Centrafrique au lendemain du lancement par l’Union Européenne d’une opération militaire à Bangui, capitale de la Centrafrique.

 Il est à noter que le président français avait annoncé, mardi soir, que la situation sécuritaire en Centrafrique connaît une "recrudescence" et que les musulmans sont ciblés de manière directe.

 Participe à ce sommet qui constitue le prolongement du premier sommet tenu sur la question en décembre dernier à Paris, M. Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU qui a exprimé, à son arrivée à Bruxelles, son inquiétude vis-à-vis de la grave situation en Centrafrique et des répercussion des violences sur les civils.

 Treize pays européens dont l’Allemagne et le Royaume Uni ainsi que 12 pays africains dont le Gabon et le Tchad participent également à ce sommet.

 La rencontre sera l’occasion pour la présidente de la République de Centrafrique de parler des besoins de son pays dans le domaine de la sécurité et de l’assistance humanitaire.



AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs