La COD réitère son rejet des résultats   
24/12/2013

La COD a organisé ce mardi matin une conférence de presse  au siège de l’UNAD. Objectif: se prononcer sur les résultats  du 2e tour tenu le 21 décembre. Dans son exposé introductif, le président de la COD a exprimé le ...



 ... rejet  d’« une mascarade électorale », résultat d’une  « incapacité notoire du pouvoir  d’organiser des  élections transparentes ». C’est pour cette raison que la COD demande « l’annulation des résultats  et l’organisation, sur des bases saines d’une élection consensuelle et transparente.»
Le président de la COD s’est  ensuite indigné du licenciement de près de 500 travailleurs  des sociétés Tasiast et MCM, sans que le gouvernement  mauritanien ne pipe mot. Un gouvernement suspecté d’avoir demandé  aux sociétés minières  le report  de  leur  décision  pour le lendemain des élections du 21 décembre.  Le président de la COD a également dénoncé  le bradage  en cours de la SOMAGAZ  qui aboutira  au renvoi  dans la rue des centaines de travailleurs  mauritaniens. Et Ould Daddah de faire observer : « un président de la république qui  ne respecte pas ses citoyens  ne peut pas l’exiger des entreprises  qui les font travailler »
Répondant à une question relative au communiqué publié par l’ambassade des US  dans lequel  elle félicite le peuple mauritanien  pour  l’organisation des élections dans un climat paisible et qualifie ce scrutin  d’importante étape dans le développement  démocratique de la Mauritanie, Ould Daddah  a d’abord  fait remarquer que ce n’est malheureusement pas la première fois que  son excellence  se prononce  sur les affaires intérieures du pays avant de  rappeler son étonnement par rapport à l’attitude des  occidentaux  qui se préoccupent beaucoup plus du front extérieur (terrorisme  par exemple)  au détriment du front intérieur, donc l’opinion publique.
Relativement  à la réintégration  de Tawassoul  qui avait suspendu sa participation à la COD, après sa décision d’aller aux élections,  le président Ould Daddah  a rappelé que cela dépend de la volonté de ce parti et que si la COD est saisie, elle  se réunira  pour apprécier  en fonction  des procédures  qui régissent  la coordination.

Lecalame


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs