Colloque sous le thème le rite malikite et son rôle dans le Bilad Chinguitt   
24/04/2013

M. Ahmed Ould Neinny, ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel a supervisé mardi soir à Nouakchott l’ouverture du colloque intitulé "le rite malikite et son rôle dans le Bilad Chinguitt" organisé par ...



... le ministère en collaboration avec l’Institution Générale des Affaires Islamiques et des Awqafs de l’Etat des Emirats Arabes Unis.
 Le Fakih (jurisconsulte) Ahmed Ould Ahel Daoud, conseiller à la Présidence de la République a défini le rite malikite dans la langue comme au niveau du concept avant d’aborder les "Oussoul" (fondements de la Chariaa) sur les quels ce rite est fondé.
Le conférencier a passé en revue les principes fondateurs de ce rite avant d’aborder les étapes qu’il a franchies donnant des exemples tirés des ouvrages du "malikisme" comme le "Mouwattaa" de l’Imam Malik, la "Moudawana al koubra", la "Rissala" d’Ibn Ebi Zeid notant que la Mauritanie en tant qu’Etat a pris parti pour ce rite.
 M. Ould Ahel Daoud a ensuite évoqué le rôle de la mahadra mauritanienne dans l’ancrage du rite malikite et sa diffusion partout dans ce pays.
 Dr. Hamed Muslim Maktoum président de l’Institution Générale des affaires islamiques et des Awqafs de l’Etat des Emirats Arabes Unis a commenté cette conférence axant sur la signification des différents axes traités par le conférencier.
 
Source : ami


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs