Ahmed Ould Daddah annonce à Kiffa, sa candidature à la présidentielle   
15/01/2007

M. Ahmed Ould Daddah, président du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) a annoncé vendredi, à Kiffa, sa candidature pour l’élection présidentielle prévue le 11 mars 2007.  Dans un meeting tenu à Kiffa, Ould Daddah a déclaré que c’est dans l’intérêt de la Mauritanie et afin de lui permettre de passer ce cap en toute sécurité, qu’il a accepté cette responsabilité que son parti et de larges franges de la société lui ont demandé d’assumer.



Il a ajouté se présenter avec un projet axé sur "le renforcement des fondements de l’unité nationale et de symbiose sociale entre toutes les composantes de notre peuple à travers la réalisation d’une entente sociale réelle et globale caractérisée par la justice, la tolérance et le pardon ainsi que le consensus national en tournant la page du passé douloureux".
Il a relevé qu’il garantira à tout individu, vivant à l’étranger dont la mauritanité est prouvée à rétablir ses droits de citoyenneté et tout ce qui s’y rattache ajoutant qu’il oeuvrera à jeter les fondements de la démocratie et des libertés publiques en plus de la réhabilitation des entreprises publiques, d’une administration au service du peuple et d’une justice équitable.
Ould Daddah compte également réaliser  ‘"un développement régional équilibré et à une répartition équitable des richesses nationales entre les wilaya".
Un plan d’urgence, dit-il, sera mis en oeuvre pour "désenclaver les régions de l’est et promouvoir leurs ressources agricoles et pastorales afin de relever le niveau de vie des populations".  Le président du RFD a précisé qu’il appliquera une politique étrangère qui respecte le rôle traditionnel de la Mauritanie dans son environnement arabe, africain et islamique soulignant à cet égard, qu’il s’attellera à ce que les objectifs de l’UMA en tant qu’organisation sous régionale, soient atteints et fera en sorte que notre pays joue un rôle au sein de la Ligue Arabe. Il s’est dit déterminer à restaurer l’image de la Mauritanie à l’extérieur et à lui faire jouer son rôle actif et constructif sur le continent africain sous l’égide de l’Union Africaine (UA).  Il a exprimé également sa ferme volonté de se concerter avec les parties prenantes au plan politique ainsi que les organisations de la société civile et autres sur tous les sujets touchant l’intérêt supérieur de la nation.
Le candidat du RFD a enfin appelé les autorités à parachever l’étape de la transition dans un climat de transparence et de neutralité de l’administration invitant la classe politique à se concerter pour saluer, dans les honneurs,  les commandements de l"Armée et des forces de sécurité et leur accorder la place de choix qui leur sied après l"accomplissement de cette oeuvre grandiose.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs