Finale coupe nationale: L’Asc Concorde remporte le trophée    
05/12/2009

L’Asc Concorde, le prestigieux club de la capitale vient de s’adjuger du trophée national le mercredi 2 Décembre au stade Olympique de Nouakchott à l’issue d’une finale âprement disputée. Après plusieurs reports, la finale devant opposer l’Asc Tevregh-Zeina du lunettier Moussa Khaïry...



...à l’Asc Concorde de l’éternel président Sy Abdoulaye dit Pécoss a finalement été jouée  mercredi 2 décembre. Une finale présidée par le Premier Ministre Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf entouré de plusieurs membres de son gouvernement, du Wali de Nouakchott, du Président de la Communauté Urbaine, du Hakem et du maire de Tevragh-Zeina, du Président du comité olympique national, du Président de la FFRIM et de plusieurs autres personnalités. Il a fallu recourir aux séries de tirs aux buts pour départager les deux prétendants. 
  Le coup d’envoi de la finale tant attendue par les férus du sport roi et dirigée par Bourges a été donné par le Premier Ministre à 18H 10mn. Dès l’entame de la partie, l’Asc Tevragh-Zeina s’est lancée à l’assaut de son adversaire, dominant légèrement la partie. Galvanisés par leurs supporters, les deux adversaires se sont neutralisés durant la première période. Cependant à la 43ème minute, Ismaël Diakité, le bouillant attaquant de la Concorde, déborde sur le flanc droit des buts de la montre magnétique, élimine Brahim dit Nesta et déclenche un tir renvoyé par le poteau. C’était la première chaude alerte des Concordiens qui se cherchaient durant cette première partie soldée par un score nul et vierge.
A la reprise et après que les deux entraîneurs aient fini de redéfinir leurs objectifs dans l’espoir de remporter le prestigieux trophée national, les deux formations se jettent à la conquête de dame coupe. La Concorde dont les joueurs sont visiblement plus solides que leurs adversaires, change de plan. Celui-ci lui donne l’avantage. Elle multiplie les offensives et se crée des occasions de buts sans pourtant les concrétiser. Tandis que du côté de l’Asc Tevragh-Zeina, on réagit timidement à part quelques chaudes alertes qui ont causé des sueurs froides à la défense concordienne n’eût été la maladresse de ses attaquants. A la 70ème minute, Coulibaly de la Concorde chipe un ballon dans la surface de réparation du Fc TZ mais rate une occasion d’ouvrir le score.
L’entrée de jeu de Mohamed Nouh (dossard 9) du Fc TZ a un peu changé la situation. Le buteur patenté de cette équipe a créé deux occasions de but dans la surface névralgique de la Concorde mais Boubacar Jiddou n’a pas pu concrétiser ces actions. Il arrivait toujours tard.
Les deux formations se neutraliseront jusqu’à la fin du temps réglementaire. Il fallait passer aux prolongations malgré la fatigue et celle même des officiels qui devraient attendre encore et encore.
Durant ce temps supplémentaire, aucun des deux adversaires n’avait pas pu délivrer le public qui attendait le but libérateur. Malgré la soif de marquer des buts surtout du côté de la Concorde, avec notamment Ismaël Diakité, Abdallahi Silèye Gaye le meilleur buteur de la saison écoulée avec 13 réalisations et Coulibaly, les choses n’ont pas changé. Il fallait recourir à la série des tirs aux buts.
 
Aux meilleurs tireurs, la meilleure chance
 
Après 120 minutes de jeu et un score nul et vierge, le directeur de la partie a invité les deux prétendants à la fatidique série de tirs aux buts. Là, il faut non seulement être un bon tireur mais aussi avoir le sang froid et un bon mental. La première série n’a pas pu départager les équipes. Deux joueurs ont raté partout dans les deux camps. Mohamed Nouh et Bocar Coulibaly pour le Fc Tevragh-Zeina, Sow Hamadi et le gardien Diallo Souleymane pour la Concorde. Il fallait encore une seconde série. Mais c’est Diallo Souleymane, le gardien concordien qui sera le héro des séries pour avoir repoussé trois tirs. Et les deux formations se quitteront sur le score de 5 tirs à 4 en faveur de l’Asc Concorde qui remporte ainsi son premier  trophée national devant un public assez nombreux.
Le Fc Tevragh-Zeina a fait preuve de technicité durant la partie mais l’équipe est encore jeune et manque d’efficacité devant le but. Pourtant, Moussa Khaïry a regroupé les entraîneurs parmi les plus en vue à l’image de Ibrahima Mbodj et Birama Gaye qui ne cessent de migrer d’un club à un autre pour monnayer leur talent d’entraîneur mais aussi à la recherche du bien-être sûrement. Leur arrivée au Fc Tevragh-Zeina a causé le départ précité de Modou Niang. Malgré la présence de ces coachs stars, le club du maire de Tevragh-Zeina et de Moussa Khaïry a raté sa première consécration nationale. C’est plutôt l’Asc Concorde, l’une des plus vieilles Asc qui s’empare du trophée national pour la première fois depuis sa naissance en 1978.
La satisfaction était grande. L’entraîneur Moustapha Sall a d’ailleurs déclaré que « nous sommes satisfaits pour l’ensemble du travail qui a été fait depuis deux saisons et qui a été couronné par un titre de champion l’année dernière et la coupe cette année. Cependant je dois dire que le manque de performance est dû au manque d’entraînement. Pratiquement, nous avons eu 8 jours de pratique. C’est pourquoi, nous avons dit aux joueurs de ne pas aller à l’offensive. Il fallait être attentif et procéder à quelques contres parce que l’adversaire en place était bien en jambe et c’est un adversaire de taille, qui a de bons joueurs qui peut faire mal. Nous avons utilisé les espaces. Mais la chance nous a souri aux tirs aux buts, c’est tant mieux». Aux tirs aux buts, Souleymane Diallo, lui, s’est ragaillardi en tant que gardien de but de l’équipe nationale. « Je suis très content d’avoir sauvé mon équipe aux séries de penalty. Cela prouve encore que je reste le meilleur gardien de buts. Je suis content et je prépare la saison prochaine ».
La finale s’est terminée par une cérémonie de remise de trophées au champion de la saison 2008/2009, la Snim, le meilleur buteur, Abdoulaye Silèye Gaye de la Concorde (13 buts), le meilleur quator arbitral, l’équipe la plus fair-play, la Nasr de Sebkha, le finaliste malheureux, le Fc Tevrah-Zeina et le vainqueur, l’Asc Concorde.
Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs