Sandrella Merhej : Si mon client Mohamed Ould Abdelaziz avait voulu fuir, il l’aurait déjà fait   
17/06/2022

Les fuites dans la presse mauritanienne des conclusions de l’enquête du pôle anticorruption recensant les avoirs de Mohamed Ould Abdelaziz et de sa famille ont eu un effet retentissant dans le pays.



 L’ancien président serait en effet à la tête d’une fortune estimée à 90 millions de dollars acquise illégalement, selon le juge. Ces révélations surviennent alors qu’il a été renvoyé le 1er juin devant le tribunal, avec dix de ses co-accusés. Son ancien ministre de l’Économie et des Finances, Moctar Ould Diay, et l’ex-patron de la Société nationale industrielle et minière de Mauritanie (Snim), Hacena Ould Ely ont, eux, été relaxés

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1354027/politique/mauritanie-sandrella-merhej-ce-que-subit-mon-client-mohamed-ould-abdelaziz-est-illegal/
By TELES RELAY


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs