Nouakchott: Colloque à la mémoire de feu Jemal Ould El Hacen, poète, écrivain et critique littéraire   
12/06/2022

L’Union des écrivains et littéraires mauritaniens a organisé, samedi matin, au siège de la région de Nouakchott, un colloque à la mémoire de feu Jemal Ould El Hacen, poète, écrivain et critique littéraire sous le thème :



 " Jemal Ould El Hacen: Deux décennies de présence après l’absence".

Le symposium - qui s’inscrit dans le cadre du programme "le Retour de l’écho" - a présenté un extrait vidéo de la vie du disparu, qui comprenait ses étapes pédagogiques et pratiques.

Le symposium comprenait également la présentation de notes et de brochures qui abordent la phase de la critique littéraire que l’auteur commençait d’exercer avant d’entamer la recherche, et autres espaces de discussion de ses œuvres.

Le président de l’Union des écrivains et littéraires mauritaniens, M. El Khalil Ould Nahoui, a remercié la présidente de la région de Nouakchott, Mme Fatimetou Mint Abdelmalek, d’avoir accueilli le colloque ainsi que l’assistance d’avoir accepté l’invitation, notant que cette rencontre se fait l’écho d’un grand homme, qualifiant feu Jemal Ould El Hacen de "vie prolongée".

Notons que Jemal ou Ahmedou Ould El Hacen est un écrivain, poète et critique mauritanien, qui a réalisé des études scientifiques dans le domaine de la langue et de la littérature arabes. Né en 1959 dans la commune de Taguilalett, et décédé – qu’Allah le couvre de Sa Miséricorde - en 2001 aux Émirats Arabes Unis suite à un accident de la circulation.
AMI




Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs