Nouadhibou : Atelier d'évaluation du programme de renforcement du rôle des femmes dans la lutte contre l'extrémisme violent   
11/06/2022

Le secrétaire général du ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, M. Ahmedou Ould Khtèra, accompagné du wali adjoint de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou, M. Abdelwahab Ould



Mohamed Fadel, a supervisé, vendredi après-midi à Nouadhibou, un atelier d’évaluation du programme de renforcement du leadership des femmes dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent, organisé par le ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, en coopération avec l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Culture et les sciences (UNESCO) et le Bureau des Nations Unies pour la lutte contre la drogue et le crime.
Cet atelier s’inscrit dans le cadre du programme de renforcement du rôle de leadership des femmes dans le domaine de la prévention et de la lutte contre l’extrémisme violent, et dans le cadre de la coopération existante entre notre pays, l’UNESCO et le Bureau des Nations Unies pour la lutte contre la drogue et le crime.
Dans une allocution prononcée à cette occasion, le secrétaire général du Ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement a souligné que ce programme, qui intervient dans plusieurs wilayas du pays, vise à valoriser le rôle des femmes à travers la participation à la justice pénale et le renforcement de la cohésion sociale et de l’identité culturelle, notant que notre pays a ratifié de nombreuses conventions internationales qui respectent les femmes et s’est efforcé d’améliorer leur participation dans tous les domaines sociaux, politiques et économiques.
Il a indiqué que cet atelier est d’une grande importance et aura de grands résultats à travers des discussions, des idées et des recommandations qui constituent un phare qui renforce le rôle de leadership des femmes afin de surmonter les difficultés auxquelles elles sont confrontées pour participer à une vie active, dans le but de promouvoir le développement social et économique.
Pour sa part, Karim Hendili, directeur régional du Bureau de l’UNESCO à Rabat, a évoqué l’importance de cet atelier qui s’inscrit dans le cadre d’un important projet mis en œuvre par l’UNESCO en coopération avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, notant que l’atelier permettra d’évaluer ce qui a été mis en œuvre de ce programme.
Auparavant, le maire adjoint de la Commune de Nouadhibou, M. Abderrahmane Ould Mohamed Vall, a salué l’organisation de cet atelier portant sur le renforcement du rôle de leadership des femmes dans le domaine de la prévention et de la lutte contre l’extrémisme violent.
Le lancement de l’atelier s’est déroulé en présence du hakem de la moughataa de Nouadhibou, M. Sid Ahmed Ould Houeibib.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs