Nouakchott: Signature de deux mémorandums d'entente et d'un protocole d'accord entre la Mauritanie et l’Algérie dans les domaines de l’énergie et des mines   
08/06/2022

La Mauritanie et l’Algérie ont signé, ce mardi à Nouakchott, deux mémorandums d’entente et un protocole d’accord dans les domaines de l’énergie et des mines.



Le premier mémorandum d’entente relatif à la coopération en matière d’énergie et des mines a été signé par le ministre du Pétrole, des Mines et d’Energie, M. Abdesselam Ould Mohamed Saleh et son homologue algérien, M. Mohamed Arghab tandis que le second a été signé par le directeur général de la société mauritanienne des hydrocarbures et le directeur exécutif de la société algérienne SONATRACH . Le protocole d’accord entre l’agence mauritanienne des recherches géologiques et du patrimoine minier et le bureau algérien des recherches géologiques et minières a été signé par les directeurs de ces deux institutions.

Les mémorandums d’entente visent à promouvoir les relations de coopération entre les deux frères dans les domaines des mines et d’énergie et d’approvisionner le marché mauritanien en hydrocarbure et en gaz butane suivant les conditions du marché mondial. Cet approvisionnement se fera à travers des pipelines reliant les deux pays.

Il a, aussi, était question, au cours des négociations entre les deux pays, de la réhabilitation et de l’extension des capacités d’emmagasinage du pétrole en Mauritanie, de la promotion de l’industrie d’intrants, en plus d’échange d’informations dans le domaine du raffinage et de la transformation des hydrocarbures.

M. Ould Mohamed Saleh a indiqué que les énormes potentialités géo-minières des deux pays créent des opportunités d’investissement, d’échange d’expertises et d’appui technique aux fins de valoriser ces potentialités suivant la feuille de route établie par la Société nationale industrielle et minière (SNIM), ajoutant que l’accord prévoyant l’approvisionnement du marché algérien d’un million de tonnes/an du concentré de fer constitue un début à redoubler dans l’avenir proche pour développer la coopération entre les deux pays.

Il a, en outre, affirmé que les équipes techniques ont préparé un plan visant à accélérer la mise en œuvre des projets prioritaires en définissant les objectifs recherchés, soulignant qu’à court terme, les efforts vont se concentrer sur la mise sur pied d’un programme de prospection commun au niveau des deux bassins sédimentaires communs de Tindouf (Algérie) et de Taoudenni (Mauritanie).

De son côté, le ministre algérien de l’énergie et des mines, a, dans le mot qu’il a prononcé à cette occasion, insisté sur l’importance de ces accords, ajoutant qu’ils permettront de booster et de diversifier la coopération fructueuse entre les deux pays frères.

Il a, enfin, révélé qu’il a été convenu d’un calendrier d’exécution des projets signés entre les deux pays et qu’un suivi sera assuré pour respecter les délais fixés.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs