Porte-parole du gouvernement : La Mauritanie a décrété une mobilisation générale pour assurer l'essor du secteur agricole   
01/06/2022

Le ministre de l’Education nationale et de la Réforme du système éducatif, porte-parole du gouvernement, M. Mohamed Maalainine Ould Eyih, a indiqué que la Mauritanie a décrété une mobilisation générale pour assurer l’essor du



secteur agricole et réaliser la sécurité alimentaire dans le cadre de la stratégie du secteur, à travers la communication relative à l’initiative de mobilisation nationale pour le développement de l’agriculture approuvée aujourd’hui par le Conseil des ministres.

Commentant les résultats du conseil des ministres, jeudi soir à Nouakchott, le ministre a souligné la nécessité de passer à la culture des céréales, notamment à la lumière de la pénurie alimentaire dans le monde due aux répercussions de la guerre russo-ukrainienne sur la sécurité alimentaire.

Le porte-parole du gouvernement a expliqué que le conseil a examiné et adopté un ensemble de projets de lois, de décrets et de communications importantes, notamment des projets de décrets relatifs à trois accords avec trois établissements privés, ainsi qu’un projet de décret régissant un système national d’accès aux soins de base et aux médicaments de qualité appelé « EL MOUYASSAR», ainsi qu’une communication concernant l’initiative de mobilisation nationale pour le développement de l’agriculture.

Il a attiré l’attention sur les trois décrets, présentés par le ministre des affaires économiques et de la promotion des secteurs productifs, qui traitent de la mise en valeur d’importants aspects du développement économique du pays, comme le projet de décret relatif à un accord avec l’Office mauritanien des forages pour la création d’un complexe agricole au Trarza pour la culture maraichère et fourragère d’un coût financier de 845 047 799 MRU et qui créera 100 emplois directs et 1 000 emplois indirects.

Il a ajouté que cet accord s’inscrira dans le cadre du code des investissements et des facilités qu’il accorde aux investisseurs dans le domaine administratif, douanier et fiscal en contrepartie de leur engagement à investir, à offrir des opportunités d’emploi, à respecter l’environnement et les règlements du pays.

En ce qui concerne le deuxième décret, il s’agit d’un accord avec une institution privée pour la fabrication de poteaux en béton armé d’un coût de plus de 276 millions MRU qui créera 60 emplois directs et 200 indirects.

Quant au troisième décret relatif au domaine de la santé, à travers la construction et l’exploitation d’une clinique multidisciplinaire à Nouakchott, avec une enveloppe financière d’environ 15 millions MRU, il permettra la création de 50 emplois directs et 200 indirects.

Concernant le projet de décret régissant un système national d’accès aux traitements et aux médicaments essentiels de qualité, le ministre a précisé qu’il permettra aux pharmacies des différentes unités de la pyramide sanitaire de fournir des médicaments inscrits sur la liste nationale des médicaments afin de rapprocher le service des citoyens et de certifier la nature et la qualité des médicaments.

En réponse à une question sur les engagements du patronat mauritanien dans le domaine agricole, il a expliqué que ces engagements recoupent avec la communication d’aujourd’hui sur la mobilisation agricole, soulignant que le ministre secrétaire général de la présidence de la République a convoqué le patronat après leur rencontre avec Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et discuté avec eux de la manière de mettre en œuvre ce qu’ils ont promis.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs