Le lancement de la troisième édition du Festival de Nouadhibou contre l'immigration clandestine   
29/05/2022

Le wali mouçaid de Dakhlet- Nouadhibou, M. Abdelwahab Ould Mohamed Fadel a supervisé, samedi soir, le lancement des activités de la troisième édition du Festival de Nouadhibou contre l’immigration clandestine, organisée



par l’ONG Al-Manar, en partenariat avec le commune de Nouadhibou, sous le thème : « Non à la traite des personnes ».

Dans un mot prononcé à cette occasion, le wali mouçaid a passé en revue les efforts déployés par les pouvoirs publics dans le cadre de la lutte contre le phénomène de la migration illégale et de la traite des êtres humains, évoquant les mesures prises par l’administration régionale à cet égard au niveau du littoral.

A son tour, l’adjoint au maire de la commune de Nouadhibou, M. Abderrahmane Ould Mohamed Vall, a évoqué le rôle joué par la commune pour accompagner les jeunes et les protéger contre ce phénomène en se tenant à leurs côtés et en subvenant à leurs besoins au niveau de la ville.

Pour sa part, la présidente d’Al-Manar, Mme Mah Mint Naji, a annoncé le lancement d’un programme ambitieux qui sera mis en œuvre pour la première fois dans le pays sous le nom : « Espoir de Nouadhibou » visant à faire face au phénomène migratoire de manière intelligente sur des bases scientifiques tirées de certaines d’expériences internationales.

Le lancement de cette troisième édition s’est déroulé en présence du hakem de la moughataa de Nouadhibou, M. Sid Ahmed Ould Houeibib et d’un grand nombre de jeunes et d’acteurs de la société civile.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs