Mauritanie: L’entrepreneur Tijani Ben Al Hussein, PDG de Star Oil distingué au Forum de Bamako   
28/05/2022

La 22e édition du Forum de Bamako, devenue un grand-rendez-vous des décideurs africains et du monde, qui a allumé ses lampions jeudi 26 mai dans la capitale malienne, vient de distinguer  l’homme d’affaires mauritanien



Tijani Ben Al Houssein, PDG de la junior pétrolière Star Oil, qui ne cesse de prendre de l’épaisseur sur le marché ouest-africain. Les organisateurs de ce raout l’ont choisi pour son «engagement constant, son dynamisme et participation active dans l’émergence des économies de la zone UEMOA».

Cette haute distinction de l’homme d’affaires mauritanien à la tête de la compagnie pétrolière Star Oil, intervenue à l’occasion du forum de Bamako, est l’aboutissement d’un long processus bâti autour du triptyque: travail, bon plan business-modèle et vision futuriste inclusive. Ses deux dernières interventions remarquables révélées en exclusivité par Confidentiel Afrique sur le marché des hydrocarbures, suite à la bouffée d’oxygène de mise à disposition en carburant fin avril dernier en faveur de la plate-forme aéroportuaire Blaise Diagne (Sénégal) en proie à une pénurie de kérosène et au rachat le 16 mai 2022 du réseau de distribution des stations-service de la filiale nigérienne de la major française TOTAL, font de lui un vrai entrepreneur panafricain dévoué à la cause de l’intégration économique de la sous-région. Star Oil est devenue progressivement un vecteur intégrateur efficient des économies de la zone UEMOA et au delà impose respect et admiration.

Dans une dépêche de l’envoyé spécial de APANEWS, parcourue par Confidentiel Afrique, la place et le rôle de la junior pétrolière mauritanienne suffisent pour mériter cette distinction. Ce qui a fait dire en ces termes au Premier ministre malien Choguel Kokala MAIGA, émerveillé par cette success-story, qui prenait part à ce forum « C’est très rare. On a l’habitude de voir les grandes compagnies étrangères racheter les sociétés africaines. Pas le contraire. Star Oil et Tijani Ben Al Houssein devraient être considérés comme des exemples pour nos opérateurs économiques africains ».

En déplacement en Europe pour des raisons professionnelles informe la dépêche, Tijani Ben Al Houssein n’a pas pris part à la remise de son Prix dit << Prix pour l’Entreprenariat » par le Premier ministre malien Choguel Maïga.

 

 

Par Ismael AÏDARA (Confidentiel Afrique)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs