Lancement à l’échelle territoriale de la campagne nationale de vaccination contre la pandémie de la Covid-19   
13/05/2022

Le ministre de la Santé, M. Moktar Ould Dahi, a supervisé, ce jeudi à Rosso, wilaya du Trarza, la cérémonie de lancement de la campagne nationale de vaccination contre la pandémie de la Covid-19, qui se poursuivra pendant une



 semaine et ciblera les citoyens âgés de 12 ans et plus, avec comme objectif principal la vaccination du plus grand nombre de citoyens sur un total de 531 000 personnes visées.

Le ministre de la Santé a exprimé, à cette occasion, son vœu de voir le vaccin bénéficier à tous les citoyens, pour se protéger contre les effets de la pandémie.

« Cette semaine, lancée de manière simultanée au niveau de toutes les capitales des wilayas, et qui se poursuivra du 12 au 18 mai courant, constitue une épreuve difficile pour la santé dans le monde entier et un test économique et de développement fort, dont la réussite requiert beaucoup de responsabilité et de sacrifice, comme l’a fait notre pays, en déployant toutes ses énergies et moyens, se conformant à tous les protocoles sanitaires relatifs à la pandémie et s’employant depuis la première heure à endiguer la pandémie et œuvrer à assurer l’accès aux vaccins », a dit le ministre.

« Malgré la résurgence brusque de la pandémie et le manque d’opérationnalité du système de riposte sanitaire aux épidémies et aux pandémies, le repli de l’humanité sur elle-même et la nature volatile de l’épidémie, le pays a relativement lutté contre la maladie et ses conséquences, grâce à la prise de politiques sanitaires, économiques et sociales renforcées par une volonté politique forte », a ajouté Ould Dahi, selon lequel, le décryptage de statistiques liées à l’épidémie et à ses répercussions économiques, aux taux de contaminations, de guérison et de décès, a montré la préservation d’une croissance économique positive et d’indicateurs de développement social globalement acceptables.

Il a ajouté que cette campagne de vaccination s’inscrit dans la continuité et dans le parachèvement de celles qui l’ont précédées, aussitôt lancées par le département pour permettre l’accès aux vaccins et dont les résultats, quoique insuffisants avec un taux de bénéficiaires vaccinés de 37% sur un total de 24% de la population ciblée, étaient encourageants.

En termes de chiffres, M. Dahi a déclaré que près de 3 millions de mauritaniens de tous les âges et de zones différentes, dont des personnes âgées et atteintes de maladies chroniques, n’ont pas encore reçu de doses de vaccination, alors que la pandémie continue de guetter l’humanité et de faire des victimes à travers le monde.

Il a appelé les populations à affluer massivement vers les centres de vaccination pour se protéger du risque de contamination par cette pandémie meurtrière.

« Le Trarza est l’une des wilayas où l’affluence vers les centres de vaccination contre la Covid-19 est la plus faible, d’où notre appel lancé à tous les acteurs sociaux et influents de l’opinion publique à participer activement pour atteindre les objectifs fixés pour cette wilaya au cours de cette semaine, à savoir la vaccination de 40 mille personnes », a précisé Ould Dahi.

Le ministre de la santé a, par ailleurs, exhorté tous les citoyens à saisir l’opportunité offerte par cette semaine nationale de la vaccination contre la Covid-19, pour se rendre dans les centres ouverts à cette fin et où officient des équipes sanitaires spécialisées et mobiles, pour vacciner les élèves au niveaux des écoles, des collèges, des lycées, des instituts, des mosquées, des mahadras et des universités ainsi que dans les marchés, les grandes usines et les gares.

Il a loué, par ailleurs, le rôle joué par le personnel médical et paramédical supervisant cette semaine, leur demandant de déployer davantage d’efforts et de sacrifices afin d’atteindre les objectifs fixés, mettant en exergue la concomitance du lancement de la Semaine nationale de la vaccination avec la Journée internationale de l’infirmière et de l’infirmier, « qui est l’épine dorsale du système de santé », a-t-il ajouté.

« Le département penche sur un plan d’action annuel visant à entretenir les acquis réalisés, à diagnostiquer les disfonctionnements et à procéder sans délai aux réformes », a-t-il souligné.

Enfin le ministre a déclaré que la fourniture des équipements nécessaires à toutes les unités hospitalières ainsi que l’élargissement de l’assurance maladie pour inclure des centaines de milliers de citoyens affiliés au secteur informel, en plus de l’introduction d’un programme national de fourniture de médicaments de qualité garantie et à bas prix dans les dépôts pharmaceutiques de tous les lieux de santé (points de santé, cliniques, hôpitaux) sur tout le territoire national, font l’objet d’une réflexion avancée.

Prenant à son tour la parole, le maire de Rosso, M. Bamba Ould Dermane a appelé tous les citoyens à se rendre massivement dans les centres de vaccination, afin de se protéger eux-mêmes ainsi que leurs familles contre la pandémie dont « la menace continue de peser sur le monde, qualifiant la lutte et la vaccination de devoir national.

Il a mis, également, en exergue, l’intérêt accordé par Son Excellence le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani à cette lutte et à cette vaccination, qui dira-t-il, sont palpables sur le terrain grâce à l’action menée par le gouvernement du Premier Ministre, M. Mohamed Bilal Messaoud.

« Toutes les forces vives, les organisations de la société civile et les acteurs doivent s’impliquer activement à cet effort national pour lequel la mairie est entièrement disposée pour en assurer le plein succès », a-t-il conclu.

La Représentante résidente de l’Organisation mondiale de la santé dans notre pays, Mme Ndiaye Faty Charlotte, a salué, pour sa part ,les efforts et la détermination de la Mauritanie à protéger la population des maladies contagieuses et les épidémies, assurant au nom de tous les partenaires internationaux, sa détermination à soutenir les efforts de la Mauritanie visant à protéger les citoyens et à les immuniser contre les dangers des maladies et des épidémies.

La cérémonie de lancement de la semaine nationale de vaccination contre la Covid-19 a été marquée par la présentation du directeur général de la santé publique, M. Mohamed Mahmoud Ould Ely Mahmoud, d’un exposé détaillé sur les objectifs de la campagne et les préparatifs qui ont été faits pour les atteindre ainsi que les modalités d’organisation se rapportant aux équipes et aux moyens logistiques mobilisés à cet effet.

Le directeur régional de l’action sanitaire au niveau de la wilaya du Trarza M. Ba Ghassem, a fait quant à lui une présentation ayant porté sur les résultats obtenus lors des précédentes campagnes organisées au niveau de la wilaya, soulignant la méthodologie suivie pour assurer le succès de cette semaine.

Le lancement de la semaine nationale de la vaccination s’est déroulé en présence du wali du Trarza, M. M’Rabib Ould Bounena Ould Abidine, du Hakem de la moughataa de Rosso et de plusieurs responsables du ministère de la santé, de représentants d’organisations et d’organismes internationaux en Mauritanie et des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs