Mauritanie : Aura lève des fonds pour revoir à la hausse le potentiel du projet d’uranium Tiris   
15/03/2022

Pour lancer la production à la mine d’uranium Tiris, il faudra un investissement de 74,8 millions $ de la part d’Aura Energy. En attendant de réunir cette somme, la compagnie s’active pour améliorer l’estimation des ressources minérales du projet.



La compagnie minière Aura Energy va lever 8,8 millions de dollars australiens (6,4 millions USD) grâce à un placement d’actions pour faire avancer les travaux sur son projet d’uranium de Tiris, en Mauritanie. Selon les détails publiés lundi 14 mars, le placement verra la société australienne émettre 35,2 millions de nouvelles actions à un prix unitaire de 0,25 dollar australiens.

Les fonds issus de ce placement permettront à Aura de boucler le programme d’amélioration de l’estimation des ressources de Tiris annoncé en février. En plus d’accroître les ressources mesurées et indiquées de l’actif, le programme prévu pour le premier semestre 2022 doit identifier de nouvelles cibles qui pourraient faire l’objet de travaux ultérieurs.


D’un autre côté, une partie de la somme servira également à démarrer la phase d’ingénierie du projet. La société aura recours aux services d’un consultant qui exécutera l’étude d’ingénierie de base (FEED). Une décision concernant l’exploitation minière pourra être prise au terme du quatrième trimestre 2022

« Le reste de l’année verra Aura faire progresser rapidement le projet d’uranium de Tiris […]. Nous sommes enthousiasmés par ce voyage et nous avons hâte d’amener le projet Tiris en production afin de soutenir les efforts mondiaux pour minimiser les émissions de carbone » commente Will Goodall, PDG d’Aura.

Si tout se passe comme prévu, les travaux de construction de la mine pourront commencer d’ici 2023. Rappelons qu’en dehors de l’uranium dont les ressources sont estimées à 56 millions de livres titrant 254 parties par million d’U3O8, Tiris hébergerait également 18,5 millions de livres de pentoxyde de vanadium (V2O5) qu’Aura ambitionne d’exploiter comme sous-produit.


(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs