Nouakchott: Distribution des prix de la 2ème édition du concours de mémorisation et de compréhension des textes enseignés en Mahadra   
14/03/2022

Le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a supervisé, lundi matin, au Centre international de conférences de Nouakchott, la cérémonie de remise des prix de la deuxième édition du Concours du Prix



du Président de la République pour la mémorisation et la compréhension des précis et textes enseignés dans la Mahadra.

Les thèmes du concours, qui est organisé en coopération entre le ministère des Affaires islamiques et de l’enseignement originel en coopération et l’Association des Ulémas de Mauritanie, sont corrigés par un jury constitué d’illustres érudits du pays.

Le concours porte sur toutes les sciences et les principaux ouvrages généralement enseignés dans les grandes mahadras du pays dans les domaines du Saint Coran et des sciences qui s’y rapportent ; de la jurisprudence ; de la doctrine et ses règles, des hadiths ; de la ’’Sira’’ (biographie du Prophète), paix et Salut sur Lui, ses sciences, de la langue arabe et de ses sciences, de la logique etc.

Le Président de la République a remis le premier prix du concours, qui s’élève à 5 000 000 d’anciennes ouguiyas, à M. Sid Ahmed Mohameden Beibah, arrivé en tête.

Le Premier Ministre, M. Mohamed Ould Bilal, a remis le deuxième prix de 4 000 000 d’anciennes ouguiyas au candidat Mohamed Lemine Abeidou El Mamy, arrivé en deuxième position.

La troisième place est revenue à Hamed Hamid Ely, qui a reçu son prix équivalent à 3 000 000 d’anciennes ouguiyas des mains du ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, M. Dah Ould Sidi Ould Amar Taleb.

Ce concours - auquel 341 étudiants ont participé à sa deuxième édition cette année - vise à encourager les étudiants de la Mahadra à lire, à exceller, à préserver la spécificité et l’excellence du pays dans le domaine de l’éducation mahdhari, et à assurer la pérennité du programme des étudiants de la Mahadra en matière de mémorisation et d’enseignement des textes de base de la Chariaa, et dans le maintien de l’éclat culturel et du rayonnement civilisationnel du pays, qui repose sur son savoir encyclopédique scientifique islamique.

Il s’agit aussi pour les organisateurs du concours de découvrir les capacités et les potentialités scientifiques des jeunes, qui sont un trésor précieux dont la nation a besoin pour maintenir la place de choix qu’elle occupe sur le terrain des sciences islamiques et créer un espace de compétition entre les jeunes sur la base des connaissances et des compétences. Le concours est ouvert aux jeunes étudiants mauritaniens âgés de moins de 45 ans pour concourir dans la mémorisation et la maîtrise des textes et précis étudiés dans nos grandes mahadras.

Il se déroule en deux étapes, dont la première oppose les candidats de chaque wilaya séparément, de sorte que dans chacune d’entre elles, les trois premiers sont sélectionnés parmi les candidats, puis la sélection finale a lieu parmi les gagnants de toutes les wilayas, où les trois premiers gagnants reçoivent des prix financiers importants, tandis que les autres concurrents obtiennent une aide financière dans la sélection finale.

Les trois premiers lauréats du concours ont, dans leurs interventions lors de la cérémonie, salué la tradition tendant à organiser ce concours, qui a impulsé et valorisé le rayonnement scientifique et le savoir dans les mahadras, et a dynamisé les études islamiques et arabes en leur sein non seulement dans différentes régions du pays mais dans diverses parties du monde.

Ils ont remercié Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, pour la création de ce prix unique dans le monde.

Rappelons que ce prix a été lancé sur instructions de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, lors du conseil des ministres tenu le 27 Muharram 1442 AH correspondant au 16 septembre 2020.

La cérémonie s’est déroulée en présence du chef de file de l’Opposition Démocratique, du ministre secrétaire général de la Présidence de la République, du ministre conseiller à la Présidence de la République, des membres du gouvernement, de hautes personnalités de l’État, du corps diplomatique accrédité en Mauritanie et du wali de Nouakchott- Ouest, du vice-président de la région de Nouakchott, et d’un groupe d’universitaires, de juristes et de chercheurs dans le domaine des sciences de la Chariaa.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs