Lancement de la campagne nationale de vaccination contre le cancer du col de l’utérus   
01/03/2022

La campagne nationale de vaccination contre le cancer du col de l’utérus, organisée par le ministère de la Santé en coopération avec les département des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, de l’Education nationale, de



 l’Action sociale, de l’Enfance et de la Famille, a été lancée, lundi, dans les wilayas de l’intérieur.

La campagne - qui se déroulera du 28 février au 5 mars 2022 - vise à vacciner les filles pour les protéger contre le cancer du col de l’utérus et à injecter la deuxième dose aux filles ayant reçu la première dose lors de la campagne précédentes.

C’est ainsi qu’au niveau de la wilaya du Hodh Charghi, le Wali, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah, a supervisé, au lycée 2 de Néma, le lancement de la campagne nationale de vaccination préventive contre le cancer du col de l’utérus.

La campagne vise à vacciner 40.000 filles au niveau de la wilaya, où 70 équipes ont été mobilisées à cet effet, dont certaines sont mobiles et d’autres fixes pour vacciner les filles de 9 à 14 ans.

Le directeur régional de l’action sanitaire, M. Mohamed Ould Ahmed, a indiqué que cette campagne s’inscrit dans le cadre des efforts visant à lutter contre cette maladie dangereuse et à en protéger les filles, notant que son secteur a fourni tous les moyens logistiques ainsi que les ressources humaines nécessaires à la réussite de la campagne, appelant les populations de la wilaya à collaborer avec des équipes pour assurer la vaccination des filles.

Au niveau de la wilaya du Houd El Gharby, le Wali, M. Mohamed El Mokhtar Ould Abdy, a supervisé, lundi au collège 3 d’Aïoun, le lancement de la deuxième phase de la campagne.

Le médecin-chef de la moughataa d’Aïoun, Dr Hamma Ould Ghali, a indiqué que cette campagne cible 5200 filles de la wilaya, et 10 équipes ont été équipées de tous les moyens logistiques nécessaires afin de garantir la réussite de la campagne.

Pour sa part, le wali de l’Assaba, M. Mohamed Ould Ahmed Maouloud, a supervisé, au centre de santé de Kiffa, le lancement de la campagne nationale de vaccination contre le cancer du col de l’utérus au niveau de la wilaya.

Dans son allocution pour la circonstance, le Wali a appelé tous les membres de la société civile, parents d’élèves et jeunes, à unir leurs efforts de sensibilisation afin de vacciner le plus grand nombre de filles.

De son côté, le directeur régional de l’action sanitaire, M. Mohamed Aly Mohamedou Abdy, a indiqué que 30 équipes et 10 voitures ont été allouées pour vacciner 1500 filles au niveau de la wilaya.

Dans la wilaya de l’Adrar, le wali, M. Haddadi Mbally Yatéra, a supervisé à Atar, capitale de la wilaya, le lancement de la campagne nationale de vaccination contre le cancer du col de l’utérus.

A cette occasion, le wali a indiqué que la campagne vise à fournir la deuxième dose du vaccin contre le cancer du col de l’utérus, exprimant son espoir que tous conjugueront les efforts afin de vacciner le plus grand nombre possible de filles pour éviter le danger de cette maladie.

Pour sa part, la directrice régionale de l’Action sociale, de l’Enfance et de la Famille, Mme Mamma Mint Kbar, a indiqué que cette campagne vise les filles de 9 à 14 ans.

A son tour, l’adjoint au maire de la commune d’Atar, M. Cheikh Melaynine Ould Cheikh Saad Bouh, a apprécié cette campagne, exprimant la disposition de la commune à participer activement à la sensibilisation à la gravité de cette maladie et à l’importance de sa prévention.

Au niveau de la wilaya du Brakna, le wali, M. Mrabih Rabou Ould Bounenna Ould Abidine, a supervisé à Aleg, le lancement de la deuxième phase de la campagne nationale de vaccination contre le cancer du col de l’utérus au niveau de la wilaya.

Le directeur régional de la santé au niveau de la wilaya du Brakna, M. Mohamed Ould Feil, a indiqué dans une déclaration au bureau de l’Agence Mauritanienne d’Information, que cette campagne vise à vacciner 17 000 filles au niveau de la wilaya.

Quant au conseiller du wali du Brakna chargé des affaires économiques et du développement local, M. Lemrabott Sidi Mahmoud, il a supervisé la campagne de sensibilisation accompagnant la campagne de vaccination organisée par l’administration régionale du ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille.

C’est ainsi que la directrice régionale de l’Action sociale, Mme Toutou Mint Yacoub, a affirmé que son département a mobilisé toutes les capacités techniques et logistiques et a préparé des équipes spéciales pour sensibiliser les mères à l’importance de prendre le vaccin afin de de prévenir cette maladie dangereuse.

Cette campagne vise à vacciner environ 7 000 filles dans la wilaya, âgées de 09 à 14 ans, et la campagne se poursuivra jusqu’au 5 mars 2022.

Dans son allocution pour la circonstance, le wali adjoint a souligné que ce vaccin est une mesure majeure dans la lutte mondiale contre le cancer du col de l’utérus, rappelant que la première phase s’est déroulée du 29 mars au 5 avril 2021.

Il a indiqué que prendre soin de la santé des différentes catégories de citoyens est l’une des principales priorités du programme "TAAHOUDATY" de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui est mis en œuvre par le gouvernement.

Le lancement de la campagne a eu lieu en présence du Hakem de la moughataa de Kaédi, M. Lebatt Ould Mokhtar, du maire de la municipalité de Kaédi, M. Tahara Baradji, et des autorités sécuritaires de la wilaya.

*-*-*-

Dans la ville de Rosso, capitale du Trarza, le wali adjoint, M. Mohamed Val Ould Mohamed Mahmoud, a indiqué, lors de sa supervision du lancement de la campagne, qu’elle vise à vacciner 12 770 filles âgées de neuf à quatorze ans dans toutes les écoles de la wilaya.

Il a exhorté les parents à tout mettre en œuvre pour bénéficier de cette campagne au cours des 6 jours qui lui sont impartis.

Pour sa part, le directeur régional de l’Action sanitaire, M. Ba Kassoum, a souligné l’existence d’une coordination entre la direction régionale de la santé et la direction régionale de l’Education nationale afin d’atteindre les objectifs visés, ajoutant que son département a fourni tous les moyens nécessaires à sa réussite de la campagne.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs