Aioun: Clôture des travaux de la commission technique conjointe mauritano-malienne pour la délimitation des frontières   
14/02/2022

Les travaux de la commission technique conjointe chargée de tracer les frontières entre la Mauritanie et le Mali ont pris fin samedi à Aioun.



 Ces travaux qui ont duré trois jours ont été axés sur la présentation de propositions relatives aux questions liées au renforcement de la sécurité frontalière et aux échanges ainsi qu’au dossier de délimitation des frontières entre les deux pays frères.

A la fin de la rencontre, le président de la partie mauritanienne, M. Sidi Mohamed Ould Abderrahmane, a insisté sur l’importance de ces travaux destinés à présenter des propositions et des recommandations de nature à renforcer les relations bilatérales historiques entre les deux Etats et leurs peuples frères, soulignant la nécessité de poursuivre la coordination et la coopération bilatérale entre les autorités frontalières des deux pays et d’œuvrer pour surmonter les défis et les obstacles dans l’intérêt des populations vivant sur les frontières.

De son côté, le président de la partie malienne, le colonel Traoré Abdel Wehab, a réaffirmé la volonté de son pays d’œuvrer pour surmonter les obstacles relatifs à la délimitation des frontières dans l’intérêt des relations bilatérales, se félicitant de la qualité de l’accueil et des conditions qui leur ont été offertes tout au long de leur séjour en Mauritanie.

Notons que la commission technique conjointe se compose des walis des régions frontalières, de représentants de certains départements ministériels et des secteurs militaires et sécuritaires.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs