Clôture à Nouakchott de la Conférence africaine pour la promotion de la paix   
12/02/2022

Le ministre des Affaires Islamiques et de l’Enseignement originel, M. Dah Ould Amar Taleb, a supervisé, ce jeudi au Palais El Mourabitoun de Nouakchott, la cérémonie de clôture des travaux de la Conférence africaine de



 promotion de la Paix tenue à Nouakchott sous le haut patronage de Son Excellence le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, les 8 et 9 février courant sous le slogan « promouvoir la paix dans le monde ».

« La paix dont le monde a besoin, particulièrement dans le contexte africain, ne s’installe que par l’existence d’une saine éducation qui cultive les comportements exemplaires, dans tous les aspects de la vie des sociétés et des individus », a affirmé à cette occasion le ministre.

« Le Paradis auquel tout musulman aspire, demeurera hermétiquement fermé, tant que l’amour en tant que valeur que prône l’Islam, ne sera pas en partage entre les hommes», a-t-il ajouté. Il a salué l’expérience de Son Excellence le Président de la République de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, « qui a placé au-devant de ses engagements, la création d’une atmosphère politique apaisée et sereine, et dans laquelle prévalent le respect et la considération entre les différents acteurs, créant ainsi les conditions propices au développement, à la sécurité et à la stabilité ».

Le ministre s’est réjoui du rôle joué par l’Erudit Abdallahi Ould Boyé, dans la promotion des valeurs islamiques de paix, d’amour et de quiétude; insignes valeurs d’humanisme portées par le message de l’Envoyé d’Allah le Suprême, et qui servent l’humanité entière.

« Cette conférence, qui se tient sous la présidence de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, dans le cadre d’un partenariat entre le Forum d’Abu Dhabi pour la paix et le gouvernement mauritanien représenté par le ministère des Affaires islamiques, avec le soutien continu de l’État des Émirats Arabes Unis, procède d’une approche adoptant une méthodologie intellectuelle et jurisprudentielle qui cherche à revoir et à corriger les concepts », a affirmé quant à lui, le président du forum, l’Érudit Cheikh Abdallahi Ould Boyé.

Le Cheikh a précisé qu’elle s’inscrit aussi dans le cadre d’une série d’activités inspirées du Document de Médine, de la Déclaration de Marrakech de 2016 et de la Déclaration d’Abu Dhabi de 2019, qui mettent l’accent sur la promotion de valeurs communes.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs