La ministre de l’action sociale: La protection et la prise en charge des groupes les plus vulnérables est une composante importante du programme de Son Excellence le Président de la République   
07/02/2022

«La protection et la prise en charge des groupes les plus vulnérables de la société, en particulier les femmes, est une composante importante de l’ambitieux programme social de Son Excellence le Président de la



République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a affirmé, dimanche à Barkéol (Wilaya de l’Assaba), la ministre de l’Action sociale, de l’Enfance et de la Famille Mme Naha Mint Haroun Ould Cheikh Sidiya, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de tolérance zéro à l’égard des Mutilations Génitales Féminines (MGF).

«Malgré la ratification de toutes les conventions et chartes internationales relatives à la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles et en dépit des importants efforts de sensibilisation qui ont été entrepris, le phénomène de l’excision représente toujours un défi qui doit être relevé», a-t-elle ajouté.

« Notre pays a franchi des pas appréciables dans le domaine de la lutte contre ce phénomène et s’est mobilisé sur tous les fronts de sensibilisation, culturels et économiques », a souligné Mme Naha, mettant en exergue les indicateurs satisfaisants en rapport avec ces pratiques enregistrés par notre pays de trois points, avec des taux de 68% dans la catégorie adulte et de 58% dans celle des filles de moins de cinq ans.

«Ces progrès sont considérés très importants, puisque tout changement qui intervient au niveau des mentalités demeure extrêmement utile », a-t-elle précisé, soulignant que la Mauritanie fait des avancées notoires en matière de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles.

«Le département cherche, en célébrant cette journée, à éclairer l’opinion publique sur ce problème dans le cadre de l’atteinte du cinquième objectif de la stratégie internationale de développement durable à l’horizon 2030, qui ne peut être atteinte sans mettre fin à la violence contre les femmes et les filles», a-t-elle poursuivi.

Pour rappel, la cérémonie de commémoration de la journée internationale de tolérance zéro à l’égard des MGF, qui coïncide avec le 6 février de chaque année, était organisée sous le thème «Accélérer l’investissement pour éliminer les mutilations génitales féminines», au cours de laquelle 200 kits alimentaires avaient été distribués au profit de personnes ayant des besoins spéciaux au niveau dans la moughataa de Barkéol.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Wali de l’Assaba, M. Mohamed Ould Ahmed Maouloud, et des représentants des autorités administratives et sécuritaires.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs