Les pays du Sahel annulent une réunion ministérielle avec l’Union européenne   
28/01/2022

Alors que le président de la Commission de l’Union européenne devrait rencontrer lors d’une réunion conjointe, les ministres du Mali, du Niger, du Tchad et de la Mauritanie, cette réunion a été annulée à la dernière minute.



 Selon les informations Joseph Borell de l’UE devrait tenir une réunion ministérielle conjointe qui s’est finalement transformée en rencontres bilatérales. On ne sait pas ce qui a poussé les autorités des pays sahéliens à annuler le rendez-vous à la dernière minute, mais Borell a eu des échanges bilatéraux avec les responsables.

« Cette série de réunions nous a permis de faire le point sur la situation très préoccupante dans la région du Sahel et sur les derniers événements au Burkina Faso et au Mali et la menace grandissante pour les pays voisins », a déclaré Borrell.

L’opération Barkhane dirigée par la France et la mission Takouba de l’UE ont cherché à fournir un soutien militaire aux gouvernements de la région du Sahel contre les insurgés de l’État islamique. Cependant, l’instabilité dans la région s’est accrue ces derniers jours, après que l’armée du Burkina Faso voisin a annoncé lundi qu’elle avait renversé le président Roch Kaboré, suspendu la constitution, dissous le gouvernement et le parlement et fermé les frontières du pays.

 « L’Union européenne entend et espère rester engagée au Mali et au Sahel mais pas à n’importe quel prix… J’ai demandé au ministre de fournir des garanties concrètes pour assurer l’efficacité de nos missions de soutien », a ajouté Borrell.

Le statut de la mission de défense et de sécurité de l’UE et de la France au Sahel était devenu de plus en plus incertain à la suite de deux coups d’État militaires au Mali au cours des deux dernières années et de la volonté des juntes de nouer des liens solides avec la Russie.

La présence de l’armée française au Sahel est devenue de plus en plus impopulaire et les foules soutenant le coup d’État à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, ont arboré des drapeaux russes et appelé la France à quitter le pays.
actucameroun


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs