Zouerate: lancement du programme d’appui à la promotion et à la protection sociale dans la wilaya du Tiris Zemmour   
22/01/2022

La Première dame, Mme Mariem Vadel Dah, a présidé, aujourd’hui vendredi à Zouerate, l’inauguration de la section du centre de formation et de promotion sociale des enfants en situation de handicap et une opération de distribution d’aides alimentaires au profit de familles pauvres dans la ville.



 Après avoir coupé le ruban inaugural, visité le centre et écouté des explications présentées par ses responsables, la première dame a remercié les autorités administratives et les populations pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé, soulignant que l’objectif de sa visite était de superviser le lancement d’un ensemble d’activités en faveur des couches vulnérables et des enfants en situation de handicap.

Elle a ajouté que ces activités ont été réalisées en réponse aux préoccupations des mères qui aspiraient depuis longtemps à ce genre de centres pour la prise en charge des enfants handicapés et autistes, saluant au passage le rôle des pouvoirs publics qui œuvrent à l’appui et à l’autonomisation des couches vulnérables et des enfants polyhandicapés.

Elle a souligné que chaque centre qui sera construit permettra la réalisation d’un souhait et soulagera, dans le même temps, la souffrance et la douleur de mères qui ont enduré pendant longtemps, soulignant que l’opération de prise en charge de ces couches est complexe et nécessite trois choses :

- La création de centres,

- La formation de staffs pédagogiques,

- La sensibilisation des bénéficiaires des prestations.

Elle a indiqué que les centres ont été construits et que les cadres pédagogiques sont actuellement en formation à l’école de l’action sociale, exhortant la participation effective des mères à ces centres pour en assurer le développement et la réussite.

Elle a par ailleurs insisté sur un point déterminant en l’occurrence les rôles complémentaires entre les pouvoirs publics, les organisations de la société civile et les mères de ces enfants. Ce partenariat doit être constructif afin qu’il nous permette une prise charge réussie et globale de toutes les couches et dans le même temps une augmentation des centres pour une couverture de l’ensemble du pays.

Auparavant, la ministre de l’Action sociale, de l’Enfance et de la Famille, Mme Naha Haroun Cheikh Sidiya, a souligné, dans un mot prononcé à cette occasion, le grand intérêt accordé aux couches vulnérables de la société dans le cadre du programme de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Elle a rappelé les acquis qui ont été concrétisés au cours de la première moitié du mandat de Son Excellence dans les divers domaines sociaux et la réponse à l’essentiel des attentes pressantes des couches vulnérables de la société.

Cette activité intervient dans le cadre du processus des actions humanitaires et sociales lancées par la Première dame, Mme Mariem Vadel Dah, englobant la prise en charge et le parrainage d’enfants en situation de Handicap et d’enfants autistes qui ont souffert de négligence pendant des décennies, a-t-elle souligné.

La ministre a indiqué également que l’engagement de la Première dame dans le domaine de l’action sociale en a assuré l’essor et le développement dans le pays.

Elle a ajouté que le gouvernement a pu, durant les deux dernières années, par la grâce d’Allah et des directives directes de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, réaliser ses engagements les plus importants à caractère social comme le démarrage de la formation à l’école nationale de l’action sociale qui accueille actuellement 200 élèves stagiaires des divers corps de l’action sociale.

Le gouvernement a également pu, souligne-t-elle, atteindre des indicateurs forts dans le sens de la réalisation des engagements, comme le doublement du taux d’accès à l’éducation préscolaire, qui est passé de 10% en 2019 à environ 20% en 2021, qui doublera, si Allah le veut, après le recrutement et l’affectation de 150 nurses à l’intérieur, l’ouverture de nouveaux jardins d’enfants et la construction de 50 autres dans l’ensemble des moughataas du pays.

Pour sa part, Mme Salka Mint Mohamed, maire de la commune de Zouerate, s’est félicité du lancement de cet important programme d’appui à la protection sociale et à l’autonomisation des couches vulnérables dans la wilaya, ajoutant que ce programme reflète l’intérêt qu’accorde Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, à la promotion et à la protection de ces couches sociales.

De son côté, la présidente de l’association des mères des enfants autistes, Mme Aicha Mint Mohamed Salem, a loué le rôle que joue la Première dame en matière d’appui et d’initiatives au profit des couches nécessiteuses de la société.

Elle a demandé à ce que les insuffisances du centre de la formation et de la promotion sociale des enfants en situation de handicap soient comblées, notamment en ce qui concerne les équipements, insistant sur la nécessité de la présence dans la ville de Zouerate d’un spécialiste des maladies psychiques, ainsi que de la mise à disposition de moyens de transport pour les enfants autistes et la création d’un parc d’attractions pour eux.

La cérémonie s’est déroulée en présence, du wali du Tiris Zemmour, des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya, des élus locaux et de responsables d’organisations de la société civile.
AMI
 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs