Rosso: Le Dg de la ferme de M’Pourié: La ferme entrera dans la campagne d'été 2021/2022   
17/01/2022

La ferme de M’Pourié, qui s’étend sur une superficie de 3 500 hectares, répartis entre les diplômés et les coopératives villageoises, est une étape importante dans le développement de l’agriculture et un véritable levier de l’économie nationale au niveau de Rosso.



 Dans une déclaration à l’agence mauritanienne d’information, M. Khattri Ould El Atigh, directeur général de la ferme de M’Pourié, a expliqué que cette ferme est l’une des plus anciennes fermes irriguées du pays, puisque sa création remonte à la fin des années soixante du siècle dernier, et de nombreux citoyens en dépendent pour la fourniture de divers produits agricoles et la création d’opportunités d’emploi.

Il a souligné que cette ferme a connu un arrêt il y a deux ans à la suite des travaux liés à la réhabilitation de certaines zones agricoles et du principal canal et poste d’irrigation qui alimentent les vastes zones qui s’étendent sur 3 500 hectares.

La ferme est composée de deux parties, une destinée aux anciennes coopératives sur lesquelles la ferme a été fondée, et l’autre partie est liée à un projet de l’État visant à intégrer 185 jeunes diplômés sans emploi dans les activités agricoles et qui sont devenus des agriculteurs productifs.

Le directeur général de la ferme de M’Pourié a déclaré que les étapes de réhabilitation et de travaux de la ferme ont atteint 90 %, et M’Pourié sera incluse dans la campagne d’été 2021/2022 en coopération avec les coopératives villageoises et les diplômés.

Il a ajouté que les travaux relatifs à la partie attribuée aux diplômés (2000 hectares), ont été réalisés aux frais du ministère de l’Agriculture (la ferme de M’Pourié, Société Esnat), tandis que la partie des coopératives villageoises a été financée par la Banque mondiale.

M. Khattri Ould El Atigh a indiqué que les travaux en cours ont permis de réhabiliter et d’agrandir le canal principal et de l’approfondir, et que la nouvelle station de pompage fournit 13 500 litres d’eau par seconde et peut subvenir à tous les besoins en eau de la ferme.

Il a souligné que la production de la ferme devrait atteindre 12 000 tonnes de riz au cours d’une campagne, et fournir des quantités importantes de fourrage, en plus de l’augmentation de l’activité des petits décortiqueurs et celle de l’offre de riz.

Le directeur général a indiqué que les réformes que la ferme de M’Pourié vient de connaître s’inscrivent dans le cadre de celles menées par le pays dans la perspective de la mise en œuvre du programme électoral de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

À son tour, M. El-Id Ould Lehzam a, au nom des diplômés de la ferme de M’Pourié, apprécié à sa juste valeur tous les travaux effectués au niveau de la ferme, ajoutant que les nouveaux aménagements permettront d’augmenter la production et de créer plus opportunités d’emploi.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs