IRA reçoit son récépissé de reconnaissance conformément aux exigences de la nouvelle loi sur les OSCs   
03/01/2022

Le Commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile, M. Cheikh Ahmedou Ould Ahmed Salem Ould Sidi, a remis vendredi au siège du Commissariat à Nouakchott, le premier récépissé



de reconnaissance d’une organisation non gouvernementale, marquant le début de la remise des reconnaissances numériques aux organisations de la société civile sur la base des exigences de la nouvelle loi réglementant l’activité des associations, réseaux et organismes.

Dans un discours à l’occasion de la cérémonie organisée vendredi soir au siège du Commissariat à Nouakchott, il a exprimé sa joie de remettre les déclarations en faveur des organisations de la société civile.

Il a expliqué que la loi 004-2021 du 10 février 2021 relative aux associations, organismes et réseaux, se caractérise par la transparence et la clarté, et introduit plusieurs réformes dont la plus importante est le passage du régime de l’autorisation préalable à celui de la Déclaration, notant que cette loi présente également d’autres avantages positifs.

La première déclaration délivrée par le Commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile l’a été au profit de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), qui a été réceptionnée par le chef de cette organisation, M. Biram Dah Abeidi.

Le Commissaire a poursuivi la remise des déclarations entamant ainsi le début de l’exécution des dispositions de la nouvelle loi régissant la société civile en Mauritanie.

Le député, Biram Dah Abeid, chef du mouvement « IRA », a salué les positions du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qu’il a qualifié d’homme qui honore ses engagements, appelant tous les Mauritaniens à ne pas se précipiter et à laisser ce Président mettre en œuvre son programme.

Il a déclaré que cette loi constitue la plus grande réalisation du pays dans le domaine des droits et libertés depuis l’indépendance à ce jour, notant que l’ère de la poursuite et du harcèlement des militants des droits de l’Homme est à jamais révolue.

M. Biram Dah Abeid a souligné que l’état des libertés et de la démocratie se développe et se renforce sous la houlette de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, décrivant le Président de la République comme l’ami qu’il recherchait.

Il a déclaré transcender désormais toutes les violations commises contre les militants du mouvement « IRA », insistant sur le fait que ce mouvement s’en tient à la paix sociale et aux lois nationales et internationales.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs