Nouakchott: Sensibilisation sur les textes réglementant l’importation et la vente des médicaments vétérinaires   
30/12/2021

Le ministère de l’Élevage a organisé, jeudi, à Nouakchott, en collaboration avec de la Banque mondiale, un atelier de sensibilisation et de vulgarisation des textes réglementant l’importation, la détention, la distribution et la vente des médicaments vétérinaires en Mauritanie.



L’objet de cet atelier de deux jours, est de vulgariser et partager les textes réglementaires avec toutes les parties prenantes, d’assurer leur application optimale pour préserver la richesse animale d’une part, et protéger la santé publique en assurant la sécurité des produits d’origine animale d’autre part. Il s’agit également de définir le rôle et la responsabilité des parties prenantes en matière de distribution et de vente de médicaments vétérinaires, et de renforcer le contrôle et l’inspection de ces produits.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le secrétaire général du ministère de l’Élevage, M. Mohamed Salem Ould Bouheda, a indiqué que dans le cadre de la promotion de l’élevage, le gouvernement a récemment œuvré pour moderniser le cadre juridique réglementant le secteur vétérinaire et combler ses lacunes.

Cette approche, dit-il, s’est traduite à travers la mise en place d’un ministère chargé uniquement du développement de l’élevage, et la réorientation du secteur pour surmonter les défis auxquels il est confronté en particulier dans le domaine de la médecine vétérinaire et de la protection de la santé des consommateurs.

Au cours de la première journée de cette rencontre, de nombreuses présentations se sont déroulées s’articulant autour des notions générales sur la législation et les textes règlementaires et l’état des lieux des médicaments vétérinaires en Mauritanie, suivi d’une présentation sur le système de contrôle de ces médicaments. Les travaux de la deuxième journée s’articuleront particulièrement sur la présentation et la validation d’une feuille de route et des recommandations qui seront faites par les différents experts.

Participent à cet atelier, les délégués régionaux du ministère de l’Élevage, des représentants du ministère de la santé, de la société civile, de la douane et de la gendarmerie et d’autres acteurs du secteur.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs