Réception d’une étude de l’Alecso sur les facteurs qui affectent les résultats de l'éducation de base   
04/12/2021

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, M. Moktar Ould Dahi, a remis, vendredi à Nouakchott, au ministre de l’Education nationale et de la Réforme



 du Système éducatif, M. Mohamed Malaïnine ould Eyih, les conclusions d’une étude de l’Alecso sur les facteurs qui affectent les résultats de l’éducation de base.

L’étude met en exergue l’intérêt de l’organisation des cours de rattrapage dans les matières scientifique pour les élèves de la 6ème année du fondamental, surtout en mathématiques.

Dans son mot pour l’occasion, le ministre de la culture a salué l’effort fourni par l’équipe qui a réalisé l’étude scientifique de nature à orienter les superviseurs de la réforme de notre système éducatif.

Il a ajouté que le ministère de l’Education nationale et de la Réforme du Système éducatif a fait un bon choix, en organisant des assises nationales de concertation ; assises couronnées par un consensus national de la part de tous les acteurs.

Pour sa part, le ministre de l’Education nationale et de la Réforme du Système éducatif a remercié les auteurs de l’étude pour le soutien précieux apporté à son département dans l’accomplissement de sa mission visant à rehausser le niveau de l’enseignement et améliorer sa qualité pour mieux répondre aux exigences économiques du pays.

De son côté, le secrétaire général de la commission nationale pour la culture, l’éducation et la science, M. Mohamed Ould Sidi Abdalla, a salué l’organisation de cette cérémonie pour la réception de l’étude.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs