Achmim: Réception d’un centre de formation au profit du Groupement de méharistes relevant de la Garde nationale   
16/11/2021

Le Chef d’état-Major de la Garde nationale, le Général Mohamed Cheikh Ould Mohamed Lemine Elemine, a réceptionné, en compagnie du Wali du Hodh Elchargui, Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah, lundi, dans la commune



d’Achmim, dans la Moughataa de Néma, un centre de formation au profit du Groupement de méharistes relevant de la Garde nationale.

Ce centre est composé de logements pour le chef du centre, des bureaux administratifs, des salles de formation et d’autres de cours, des foyers pour les élèves et des annexes, ainsi que des magasins.

Exécuté par le projet Sécurité et développement et financé par l’Union européenne (UE), à travers le Fonds européen de développement (FED), qui englobe le forage 10 puits artésiens, ce centre permettra le renforcement des capacités du Groupement des méharistes, dans le cadre d’une approche sécuritaire ayant comme priorité l’accès des populations rurales aux services de base, leur préservation par rapport à l’extrémisme, qui menace les couches vulnérables.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le Chef d’état-Major de la Garde nationale, le Général de Division Mohamed Cheikh Ould Mohamed Lemine Elemine a déclaré que la réception provisoire du Centre à Achmim est un événement important pour notre pays et notre région pour renforcer nos capacités sécuritaires face aux défis actuels.

Il a ajouté que cette réalisation entre dans le cadre du partenariat entre notre pays et l’Union européenne par l’intermédiaire de l’accord, entré en vigueur mi-décembre 2014, qui a accordé à la Garde nationale la maîtrise d’ouvrage. Conformément à la nouvelle approche, le projet permettra également le développement de la région, de façon à ce que les populations rurales puissent avoir accès aux services de base.

Le projet a jusqu’à présent permis de soutenir la sécurité et le développement, contribué à soutenir et à renforcer les capacités du Groupement de méharistes, à la moderniser les structures éducatives de l’école de garde nationale à Rosso, ainsi que le forage 10 puits artésiens entre Nbeiket Lahwach, au Hodh Elchargui et la région de Twaijinet, au Tagant.

C’est ce qui a permis à la population la plus nécessiteuse d’avoir accès à l’eau à travers des procédés techniques sans trop de difficulté pour obtenir de l’eau potable en quantités suffisantes.

Le projet sécurité et de développement, dont toutes les composantes seront mises en œuvre le 13 février 2022, permettra sans aucun doute de renforcer le Groupement des méharistes, ainsi que les habitants de la région, à travers la consolidation des liens de confiance mutuelle, fondamentale pour la réalisation de la sécurité au sens global.

Le chef du troisième bureau du secteur de la Garde nationale, Le Général Yacoub Ould Amar Beyatt, a déclaré que le Groupement des méharistes, qui a été créé en 1904, est le premier noyau de la gestation de l’Armée mauritanienne. Il accomplissait alors les différentes tâches affectées à divers secteurs de l’Armée.

Il a souligné que le renforcement du Groupement de méharistes contribuera à lutter contre la criminalité transfrontalière, à réduire le vol de bétails et à impulser l’activité économique locale.

Le maire de la commune d’Achmim, M. Sidi Mohamed Ould Sidi El Mokhtar Ould Mhamdi, a apprécié les efforts des autorités publiques dans l’accélération de la cadence du développement local dans la zone, saluant le rôle de l’Union européenne à cet égard.

La réception du centre de formation de méharistes s’est déroulée en présence du président du Conseil régional du Hodh Elchargui, du député de Oualata, du commandant de la 5e région militaire, du commandant du bataillon mauritanien de la force commune du G5-Sahel et de plusieurs officiers supérieurs.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs