Que cherchent nos leaders à l’étranger?   
24/04/2006

Que cherchent nos leaders politiques à l’étranger, auprès des chefs d’Etats d’autres peuples non inscrits sur nos listes électorales ? l’argent, pardi !
Partagés entre un sectarisme primaire et une inféodation infâmante à des pays tiers, ces leaders politiques, qu’ils soient teintés d’un panarabisme éculé et déconnecté de la réalité, qu’ils soient confinés dans une approche raciste nourrie d’une volonté séparatiste inavouée, ou qu’ils soient moulés dans un communautarisme tribalo clanique rétrograde, tous, sans exception aucune, ont en commun leur propension, chaque fois que l’occasion leur est donnée, à brader, à vil prix, les intérêts de la Mauritanie sur l’autel des considérations égoïstes et mesquines.



Au peuple mauritanien, ces politiques ont tourné le dos depuis des lustres, se livrant, entre eux, une rude concurrence, à qui mieux-mieux s’attirer les faveurs des pays étrangers, au prix d’un servile assujettissement et d’une aveugle inféodation. La contrepartie, hélas !: un éventuel financement qu’ils espèrent engranger aux fins d’une hypothétique conquête du pouvoir.
A trop être cupides, et mesquins, ils indexent le peuple mauritanien sur leur propre échelle, se trompant lourdement, car le plébiscite de nos concitoyens ne se marchande pas et encore moins au prix de l’indépendance de notre pays et de sa souveraineté. Ce serait trop mépriser les mauritaniens que de le croire.
Mais qui pourrait penser que l’on puisse pousser la bêtise jusqu’à demander à une victime de payer la note de la corde devant servir à sa pendaison ?
Toujours est-il qu’il est tout à fait révoltant de constater que ceux qui ont l’ambition de briguer nos suffrages pour leur accès à la Magistrature Suprême et qui, de facto, s’apprêtent à devenir théoriquement les garants de l’indépendance et de la souveraineté nationales, sont déjà en intelligence avec des parties tierces, avant même qu’ils ne soient investis de notre confiance. Que feraient-ils alors une fois au pouvoir ?
Peut-on, un moment, croire que les financements consentis par des pays étrangers à des politiques mauritaniens procèdent simplement d’un élan de mécénat et d’altruisme?
Que nenni ! Mais que l’on soit rassuré.
Les faveurs d’un Chef d’Etat et d’un pays étranger, fussent-ils puissants et influents, ne sauraient, d’aucune manière, infléchir le choix des mauritaniens.
Il reste toutefois regrettable et inacceptable que des leaders politiques outrepassent toutes les limites et que certains parmi eux poussent l’avanie jusqu’à demander à une partie étrangère à s’immiscer dans les affaires intérieures de notre pays.
De tels agissements qui sont tout simplement condamnables n’entraîneront, au final, pour leurs auteurs que discrédit, mépris et dédain de la part des mauritaniens qui, naturellement, ne pourront accorder leur confiance à des politiques si inconséquents au point d’agir de la sorte et de nous insulter en prétendant à la conduite de notre destinée.
Il est certain que, le moment venu, les mauritaniens, tous les mauritaniens patriotes et honnêtes, tireront les conclusions qu’imposent les agissements et comportements de ces politiques, en leur opposant la sanction qu’ils méritent.
Il est des limites que les mauritaniens ne pardonnent pas à quelqu’un de franchir, en particulier l’atteinte à leur fierté d’hommes libres.
La Mauritanie et les mauritaniens ne sont pas à vendre, ils ne serviront de fonds de commerce à personne. Les hommes de cette terre du désert n’accepteront jamais que leur pays soit sacrifié sur l’autel d’intérêts égoïstes pitoyables et d’inclinations narcissiques lamentables, par des individus sans scrupules, baignant dans la compromission dégradante et animés par la seule volonté de conquérir le pouvoir quel qu’en soit le prix.
A ceux-là, nous disons, simplement, la Mauritanie d’aujourd’hui et de demain se joue ici et pas ailleurs et leur disons aussi la légitimité politique en Mauritanie s’acquiert ici et pas ailleurs.

MAOB



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rdaction de Tahalil vous demande d'viter tout abus de langage en vue de maintenir le srieux et de garantir la crdibilit de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas ncessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurs.

TAHALIL 2006-2022 Tous droits reservs